Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



Lemag - MAP - publié le Lundi 11 Novembre à 15:54

Bruxelles : Projection du film documentaire accablant l'Algérie et le polisario 'L'identité d'un front'




Bruxelles - A l'occasion de la célébration de la fête de l'indépendance du Maroc, le film "L'identité d'un front", un documentaire accablant l'Algérie et le polisario dans l'enlisement du conflit artificiel autour du Sahara marocain, sera projeté en avant-première.



Réalisé par Hassan El Bouharrouti, le film de 90 minutes retrace l'histoire du polisario depuis sa création à nos jours et apporte un éclairage sur le contexte géopolitique et géostratégique de l'époque afin de mieux appréhender l'essence, l'idéologie, les soutiens et les pratiques de ce mouvement séparatiste.

Le film est alimenté par des images d'archives de l'Institut national français de l'audiovisuel (INA) et par de précieux témoignages des principaux membres fondateurs du polisario pointant du doigt l'implication avérée de l'Algérie dans le conflit du Sahara.

Ces témoignages édifiants montrent clairement que le polisario, qui a été créé par des étudiants sahraouis dans le cadre de la lutte contre l'occupation espagnole du Sahara marocain, a été récupéré par l'Algérie qu'il l'a détourné de son but dans l'objectif d'affaiblir le Maroc et tenter de servir ses desseins hégémoniques dans la région.

Le film met à nu les mensonges véhiculés par le polisario et braque également la lumière sur leurs dérives et les sévices infligés aux séquestrés des camps de Tindouf dans le sud-ouest algérien.

Selon son réalisateur, ce film vise à éclairer l'opinion publique internationale sur la réalité du conflit artificiel autour du Sahara et informer les générations montantes sur l'origine de ce différend et la justesse de la cause nationale.

Beaucoup semble ignorer que la création du polisario s'insère dans le sillage du mouvement de libération nationale et de la lutte contre la colonisation espagnole du sud du Maroc, a indiqué El Bouharrouti, qui voit dans cette méconnaissance de la réalité de la question du Sahara une des principales motivations derrière la réalisation de ce film.

Les témoignages contenus dans ce film mettent à nu les manœuvres de l'Algérie contre l'intégrité territoriale du Maroc et repoussent le polisario dans ses retranchements quant à une supposée légitimité de défendre ou de représenter les sahraouis, a-t-il dit.

Après Bruxelles, ce film sera projeté à partir du mois de décembre à Tanger et dans plusieurs villes européennes.

               Partager Partager


Commentaires