Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Marie Brizard Wine & Spirits, veut vendre ses vins et spiritueux,... | via @lemagMaroc https://t.co/RZLvMN1gE2 https://t.co/6OPOAgMKZY


Larbi Amine - publié le Mercredi 19 Octobre à 09:43

Brookings: Le blocage de la VoIP a fait perdre 320 millions $ à l’économie marocaine




New York : Les interruptions des services Internet dans le monde ont causé des dommages économiques s’élevant à 2.4 milliards $.



PH laptopmag
PH laptopmag
Le Think Tank américain, Brookings Institute, a indiqué que l’année dernière a connu, dans plusieurs pays dans le monde, des interruptions des services internet, qui ont été décidées, pour des raisons politiques ou économiques, par les autorités étatiques. 

Brookings Institute a produit à ce sujet, une note d’analyse, intitulée ‘Internet shutdowns cost countries $2.4 billion last year’, dans laquelle, le Think Tank US a expliqué les raisons qui poussent certains pays à interrompre les services Internet. Elles sont dans certains cas politiques. Ce fut le cas en Egypte par exemple, qui a coupé l’accès à Internet pour empêcher les révoltés du Printemps arabe de communiquer entre eux. 

Et dans d’autre cas, les raisons sont commerciales. C’est le cas du Maroc, indique Brookings, il a bloqué les services VoIP pour préserver les bénéfices des sociétés de télécom.
 
Cette interruption de la VoIP au Maroc, qui a été décidéé par l’ANRT et suite à laquelle, les services Skype, Viber, Tango, WhatsApp et Facebook Messenger ont été bloqués à l’échelle nationale, ont, selon Brookings, causé des dommages économiques importants à l’économie marocaine. Plus de 320 millions de dollars.

Dans le monde le coût économique des interruptions politiques ou économiques d’Internet, ont été dans les cas les plus importants, comme suivant :

L’Inde en tête de liste avec une perte massive, pour des raisons politiques, de 968 millions $. L'Arabie Saoudite, pour des raisons commerciales, 465 millions $. Le Maroc, pour des raisons commerciales, 320 millions $. L'Irak pour des raisons politiques, 209 millions $. La République du Congo, pour des raisons politiques,72 millions $. Le Pakistan, pour des raisons politiques, 69 millions $. La Syrie, pour des raisons politiques, 48 millions $. La Turquie pour des raisons politiques, 35 millions $. L’Algérie, pour empêcher la triche au baccalauréat, 20 millions de dollars de pertes.



               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».