Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - Lemag - publié le Lundi 3 Mars à 20:13

Biennale de Marrakech : Alexander Ponomarev prêche l'espoir dans son bateau du désert



Agafay (préfecture de Marrakech) - Le célèbre artiste russo-ukrainien, Alexander Ponomarev, surprend encore une fois le public de la Biennale de Marrakech, avec la construction d'un bateau en plein désert d'Agafay (environ 20 kms de Marrakech) à partir duquel il se fait une tribune pour prêcher son message d'espoir.



 Initiée sous le thème "Voice in the wilderness" (voix dans le désert) dans le cadre des projets parallèles de la 5è Biennale de Marrakech, ce chef d'œuvre qui est dressé sur près de 60 mètres de long est construit principalement en acier démontable et en tiges de bambous.

Cette œuvre artistique est inspirée du naufrage du célèbre paquebot de croisière "Costa Concordia", survenu en Méditerranée en janvier 2012 (à proximité de l'île du Giglio, au large du littoral sud de la Toscane en Italie).

A travers cette initiative artistique, Alexander Ponomarev reproche aux hommes des temps modernes leur hyper-égoïsme et leur mode de vie actuel tourné vers l'individualisme. L'ancien adage "les femmes et les enfants d'abord", n'est plus d'actualité, affirme-t-il. "C'est le capitaine qui est le premier à fuir son bateau chavirant, sa valise entre ses jambes", lance-t-il à ce propos.

"J'ai la forte impression que nous vivons actuellement une situation sans espoir, nous naviguons à l'aveuglette et notre bateau coule dans un espace sans limites", ajoute cet artiste qui vit et travaille entre la Russie et la France.

Alexander Ponomarev appelle les hommes à "se trouver des points de référence extérieurs qui leur permettent de rester debout dans la vie, un système de coordonnées externes qui détermine leur situation dans l'espace".

"Voice in the wilderness" est un appel à tous les hommes depuis le désert marocain d'Agafay "à ne pas perdre espoir et à construire des bateaux même dans le désert".

Alexander Ponomarev avait commencé depuis 1996, avant même le naufrage du Costa Concordia, à explorer l'idée d'un "art du naufrage", un art composé d'épaves, aidé en cela par une carrière de sous-marinier qu'il a laissée derrière lui pour se consacrer entièrement à l'art.

Né en 1957 à Dnipropetrovsk (Ukraine), Alexandre Ponomarev est diplômé de l'Ecole de génie maritime supérieur à Odessa (Ukraine). Il a réalisé plus de 100 expositions et projets artistiques dans divers musées, centres d'exposition et galeries à travers le monde.

En 2008, il se voit décerné par le gouvernement français la distinction d'Officier d'ordre des Arts et des Lettres.(MAP)

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara