Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz


Ahmed Bellasri - Lemag - publié le Samedi 4 Janvier à 22:05

Benatia et l'équipe nationale: "Comment voulez-vous que ça marche? On change tout, tout le temps."



Lemag : L'international marocain Mehdi Benatia est tout sauf satisfait de l'équipe nationale marocaine, une amertume qu'il ne cesse d'exprimer, songeant même à prendre sa retraite si les choses restent ainsi.



Dans un entretien accordé à TelQuel, Mehdi Benatia, le défenseur de l'AS Rome et de l'équipe nationale, est revenu, encore et encore, sur l'équipe nationale marocaine en manque de réussite depuis des années.

« Comment voulez-vous que ça marche ? On change tout, tout le temps. En défense centrale, j’ai eu comme partenaire Erbati, Ouaddou, Oulhaj, Kantari, Kaoutari, Belmâalem, Adoua, Feddal, et j’en oublie sûrement. Comme entraîneur, j’ai eu Lemerre, Fethi Jamal, Moumen et toute son équipe, puis Cuperly, Gerets, Taoussi. Et je n’ai qu’une trentaine de sélections, ça n’a aucun sens… Ce n’est pas comme ça qu’on construit une équipe. » s'indigne le joueur.

A propos des joueurs locaux, Benatia assure: « Si vous pensez gagner avec eux, je n’ai pas de problème, je m’assois sur le banc avec plaisir. Oui, certains sont des joueurs de qualité, mais il y en a trop qui ne mordent pas dans le ballon à l’entraînement, on a parfois l’impression qu’ils sont juste contents d’être là. »

Mehdi Benatia, qui n'y va pas par quatre chemins, ajoute: « Il y a des gens qui s’en foutent, c’est clair, je le vois. Ça me rend malade de revenir chez moi déprimé à cause d’une nouvelle défaite, d’être désagréable avec mes gosses qui n’y sont pour rien et de savoir que d’autres ont repris leur avion avec le sourire. Oui, il y a des mecs qui viennent, qui font leur match et qui se barrent et, je le répète, ils s’en foutent. »

L'état actuel des choses semble bien énerver le joueur, voire le frustrer:  « Franchement, avec El Kaddouri, Obbadi, Belhanda, moi, on peut pas faire aussi bien que les Algériens ? Ça me rend malade. »

Mehdi Benatia n'écarte pas la possibilité de prendre sa retraite de l'équipe nationale, si les choses continuent ainsi. « Aujourd’hui, je réfléchis, j’attends de voir ce qu’il va se passer, je me dis qu’on ne peut pas bosser comme ça. Soit on monte un vrai projet et on y va sérieusement, soit ça continue comme ça et je préfère me concentrer sur la Roma ».

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara