Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Abdelkarim Chankou - publié le Mercredi 19 Mars à 08:48

Belliraj brouille les cartes ?




Abdelkarim Chankou : Si Belliraj comme, il l’aurait affirmé au juge, est étranger aux six assassinats commis sur le sol belge entre 1988 et 1989, comment se fait-il alors que la police marocaine soit au courant des détails de ces crimes quand bien même son homologue belge semble ignorer tout d’eux ?
Conclusion : Belliraj essaye-t-il de brouiller les cartes ?



A moins que son avocat, le bâtonnier du barreau de Rabat Me Mohamed Ziane, n'ait pas rapporté entièrement ou fidèlement les confessions de son client, le Belgo-marocain, 50 ans, arrêté au Maroc officiellement le 18 février dernier et incarcéré à la prison civile de Salé depuis, les déclarations de Abdelkader Belliraj au juge anti-terroriste chargé d'instruire l'affaire qui porte le nom du prévenu, étonnent sinon basculent totalement et les affirmations des autorités marocaines et celles de la presse belge.

Un mois après son arrestation avec 33 autres prévenus dont deux chefs de partis politiques dont l'un a été dissous alors que l'autre n'a jamais été légalisé, celui que tout le monde dit qu'il a travaillé durant une quinzaine d'années pour le compte la Sûreté d'Etat belge qui lui versait des émoluments réguliers et non par tâche, aurait affirmé devant le juge lors de la première séance d'interrogatoire avant- hier lundi, que non seulement il n'est pas un terroriste mais n'a jamais été un agent de ses services belges ! Mieux : Belliraj, immigré très jeune en Belgique, aurait ajouté que les armes découvertes au fond d'un puits dans un village de Nador d'où ce dernier est originaire, n'étaient pas destinées à commettre des attentats au Maroc mais devaient être livrées à des groupes islamistes algériens ! Mieux encore : les six attentats commis en Belgique entre 1988 et 1989 et qui ont coûté la vie à autant de personnes belges et étrangères n'ont rien à voir avec lui, contrairement aux « rumeurs », pour reprendre l'expression de Me Mohamed Ziane, en circulation au Maroc et en Belgique. Par contre et cette fois selon la presse marocaine datée d'hier mardi, le prévenu n° 1 du réseau démantelé aurait reconnu avoir été en relation avec l'entourage de Ben Laden. Voilà pour les faits.

Maintenant place au commentaire :

1- A mois que tout l'arsenal n'a pas été révélé, les armes découvertes dans des cachettes à Casablanca et Nador, à part des Kalachnikov et des pistolets mitrailleurs Skorpion et Uzi, se composent essentiellement de revolvers et autres armes de poing munis de silencieux. Or, comme d'aucuns conviennent, ce type d'armes n'est pas celui qu'aurait commandé un groupe armé islamiste comme le FIS ou le GIA. Ces derniers auraient surtout opté pour des RPG7, des grenades ou des bazookas… en plus des Kalaches bien sûr.

2- Belliraj aurait dit au juge ou à son avocat qu'après l'annonce par le président Bouteflika de la loi sur la concorde civile [en 1999], certains groupes combattants auraient annulé toutes les commandes d'armes notamment celles devant transiter par le territoire marocain. Ce qui aurait poussé Belliraj à se débarrasser des armes qui auraient été en sa possession en les « enterrant » dans un puits près de Nador. Seulement, les armes déterrées à Nador étaient non seulement toutes flambant neuf mais semblent avoir été cachées pour attendre le moment propice pour revoir la lumière du jour. D'ailleurs, si Belliraj voulaient vraiment se débarrasser de ces armes, pourquoi ne pas les avoir tout simplement balancé au fonds de la mer ou d'un fleuve ?

3- Si Belliraj comme, il l'aurait affirmé au juge, est étranger aux six assassinats commis sur le sol belge entre 1988 et 1989, comment se fait-il alors que la police marocaine soit au courant des détails de ces crimes quand bien même son homologue belge semble ignorer tout d'eux ?

Conclusion : Belliraj essaye-t-il de brouiller les cartes ?



               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles