Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Quand l’ambassadeur algérien à Bruxelles s’autoproclame porte-parole... | via @lemagMaroc https://t.co/F0hTNSg04E https://t.co/kNECBG2gzr


Leila Assam - Lemag - publié le Jeudi 20 Mars à 21:26

Belgique: Un homme viole une marocaine et se trouve libre pour un problème de traduction



Belgique : Cette jeune marocaine pourrait bien se dire que la justice envers elle fut "lost in translation".. et pour cause, elle se voit victime de viol et voit son violeur acquitté à cause d'un problème de traduction.



PH legalcrunch.com
PH legalcrunch.com
En effet, une jeune femme parlant marocain a déposé plainte le 19 janvier 2010 pour viol. Elle ne parlait pas suffisamment le néerlandais et a donc été aidée dans sa démarche par un ami, qui a traduit ses propos.

Mais voilà, le tribunal d'Anvers vient d'acquitter vendredi son violeur, un homme de 38 ans originaire de Deurne en Belgique. Un élément important de l'enquête, à savoir la déclaration de la victime, a été annulé car la personne qui l'avait traduit n'était pas assermentée; souligne le site belge 7sur7.be

Donnant sa version des faits, la jeune femme a expliqué qu'à la recherche d'un travail, elle avait fixé un rendez-vous à la Gare centrale d'Anvers avec un certain Ali. Dans le taxi, l'homme l'avait contrainte sous la menace d'une arme à feu à le suivre dans une maison vide. Sur place, il l'avait violée. Le corps de la victime portait des traces de griffures, de morsures et des contusions.

Ainsi, les déclarations de la femme n'ont eu aucune importance devant le tribunal puisque le traducteur n'est point assermenté. Le violeur présumé a été condamné à une peine d'emprisonnement en 2010, pour tentative de viol; mais a été acquitté vendredi dernier.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara