Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c


Leila Assam - Lemag - publié le Vendredi 21 Mars à 19:15

Belgique: Refusé au début, un Marocain change de nom et obtient un entretien d'embauche




Belgique : Omar Khanfar, un jeune belge d'origine marocaine, a postulé pour un poste de magasinier dans un bureau d'intérim.. mais a été refusé. Il change de nom et .. surprise.. il est accepté.



En effet, le courrier électronique envoyé sous son vrai nom, Omar Khanfar, est resté sans réponse, alors qu'un mail écrit  par "Jan Tievens" lui a directement permis d'obtenir un entretien.

Omar (26 ans) est à la recherche d'un job depuis le mois d'août. Après un énième mail resté lettre morte, et soupçonnant l'agence d'intérim de discrimination à l'embauche, Omar s'est fait passer pour un jeune Flamand nommé "Jan Tievens". Et la surprise fut énorme; Sept minutes plus tard, il reçoit une réponse l'invitant à passer au bureau, ce qu'il a fait; rapporte le site 7sur7.

Pour sa part, le bureau d'intérim se défend de toute intention raciste, prétextant le malentendu. "Au contraire, la moitié des personnes que nous aidons à trouver un emploi sont d'origine étrangère", explique Kimberly Lanssens. "C'est un malentendu. Les consultants en intérim sont souvent débordés et cela peut arriver qu'on ne répond pas directement à un mail, indépendamment de l'origine du candidat", prolonge-t-elle.

Suite à ceci, Omar a décidé de ne plus mettre les pieds dans ce bureau malgré l'invitation de l'agence à revenir pour un entretien.

"Il est vrai que beaucoup d'allochtones obtiennent des jobs: des  Bulgares, des Polonais, des Roumains, des Congolais... Mais pour les musulmans, c'est beaucoup plus compliqué", explique-t-il.



               Partager Partager