Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb

Wafaa Taha Latik - Lemag - publié le Jeudi 7 Mars 2013 à 19:01

Belgique: Quatre mois de prison pour avoir déchiré le Coran devant des musulmans


              

Bruges : Un nouvel acte d'islamophobie condamné en Belgique. Arne S., originaire de Blankenberge, a été condamné mercredi, par le tribunal correctionnel de Bruges en Belgique, à une peine de quatre mois de prison ferme pour avoir déchiré un Coran devant un groupe de musulmans, en juin 2012, à Ostende.


Archive
Archive
Le 8 juin dernier, en début de soirée, le prévenu a participé à une petite manifestation à Ostende. Après la manifestation, il s’est rendu dans un café où il a échangé des mots avec une dizaine de musulmans.

Devant leurs yeux, Arne S. a déchiré un exemplaire du Coran. Selon les dires du prévenu, les musulmans lui ont lancé le livre sacré à la tête, ce qui a provoqué son geste.

L'avocat du prévenu a estimé qu'il n’était pas question d’une quelconque infraction à la loi sur le racisme, relevant que les musulmans ne s’étaient pas constitués partie civile au procès.

Arne S. devra ainsi purger la peine de quatre mois de prison ferme et payer une amende de 600 euros, rapportent les médias.




Commentaires

1.Posté par DR IDRISSI MY AHMED le 08/03/2013 01:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A LA GLOIRE DE DIEU

Dieu, lit-il le langage des feuilles ?
Et sans quel sens, s’il a des yeux ?
De gauche à droite, de bas en haut,
En 3D ou plus ? Et dans quelle langue?

Est-il jaune, comme nous, ou noir d’ébène ?
Est-il blond et beau ? Et de quelle religion ?
Quelle langue ou patois comprend-il le mieux ?
Le langage du cœur, celui des sentiments ?
Est-il jeune ou tel cette icône de vieux ?

Les pensées conscientes, les mieux tues
Comme celles qui ne sont imaginées,
Le bonheur, les tourments ou la rage
N’ont aucun secret pour sa science !

S'il perçoit le halètement du papillon,
Le cri des oiseaux, la moue de l'enfant,
Le dol des patients, les balbutiements
N'ont aucun secret pour lui et ses agents !

Que signifient les louanges des fleurs
Et les parfums des prières à ses yeux ?
Est-ce qu’il voit les films comme nous
Ou qu’il les dirige avant d’être écrits ?
Tel cet opéra cosmique qui ne cesse de tourner !

Se baigne-t-il dans les eaux du firmament ?
Sur les sables et les écumes du temps,
Sur ces vagues...




RECEVOIR LA NEWSLETTER






Ne manquez pas nos prochains articles. Rejoignez-nous sur
Newsletter
Mobile