Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


Destination Santé - publié le Mercredi 29 Janvier à 16:50

Bébés nageurs, barboter avec papa et maman !



Votre bébé adore prendre son bain. Dans l’eau, il s’épanouit. Pourquoi ne pas l’emmener à la piscine ? De nombreux établissements proposent une activité d’éveil aquatique, appelée Bébés nageurs. Loin des traditionnels cours de natation, ces moments de partage et de bien être permettent à votre petit de profiter du milieu aquatique qu’il apprécie tant. Toutefois, avant de vous lancer, suivez les conseils du Dr Arnault Pfersdorff, pédiatre réanimateur à Strasbourg.



« Vous pouvez emmener votre enfant à une séance Bébés nageurs à partir de 4 mois, dans la mesure où le vaccin contre le tétanos a été réalisé », indique le Dr Pfersdorff. Toutefois, dans de nombreuses piscines, l’accueil commence à partir de 6 mois, jusqu’à 3 ans. Renseignez-vous auprès de l’établissement le plus proche de chez vous et « assurez-vous que la température de l’eau soit idéale. » C’est-à-dire entre 32°C et 37°C. Dans le cas contraire, le risque d’hypothermie est important. Et lors de la séance, restez bien attentif à votre enfant. S’il semble avoir froid, sortez vite de l’eau, même si la séance n’est pas finie. Cette découverte doit rester synonyme de plaisir et de bien-être pour votre petit.

D’ailleurs, pour que sa première expérience soit excellente, prenez un maximum de précautions au préalable. Choisissez un établissement utilisant d’autres méthodes de nettoyage de l’eau que le chlore, comme l’ozone par exemple, ou, pourquoi pas de l’eau de mer. Renseignez-vous auprès des établissements de votre commune. En effet, « le chlore peut être à l’origine de spasmes bronchiques », explique Arnault Pfersdorff. « Des ammoniums quaternaires présents dans l’eau peuvent réagir avec les produits de dégradation (peau, urines, etc…) et provoquer la libération de gaz volatiles induisant ces conséquences pour la santé. »

Comme un poisson dans l’eau

D’autres risques existent. « Des conjonctivites ou des otites peuvent se déclarer surtout si l’enfant présente un terrain fragile », ajoute-t-il. Si vous avez le moindre doute concernant une éventuelle infection, un peu de fièvre ou un début d’otite, repoussez donc la séance à plus tard.

Malgré tout, l’activité Bébés nageurs offre de nombreux avantages. Contrairement à sa petite baignoire, votre petit y bénéficiera d’un plus grand espace aquatique. Il prendra confiance en évoluant dans ce milieu qui stimulera sa motricité. L’éveil sensoriel est également un bénéfice important de cette activité. De plus, les séances Bébés nageurs permettent aux parents de développer une relation de qualité avec leur enfant. Quel bonheur en effet de nager avec votre petit !

Enfin, pensez à rincer, voire baigner votre enfant au retour de la piscine avec de l’eau claire.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara