Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Lundi 21 Mars à 20:14

Batailles de Jbel Baddou en 1933





Rabat - Le peuple marocain, et à sa tête la famille de la résistance et de l'Armée de libération, célèbrera, mardi 29 décembre, le 82ème anniversaire des batailles de Jbel Baddou, une épopée historique qui restera gravée dans les annales de la lutte nationale pour la liberté et l'indépendance .
Les batailles de Jbel Baddou (aout 1933) illustrent le courage et la bravoure des moudjahidines qui ont farouchement résisté aux colonisateurs dont les forces régulières affluaient des zones militaires installées par les forces d'occupation à Tadla, Marrakech et Meknès, souligne le Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération dans un communiqué rendu public à cette occasion. 

Les moudjahidines qui se sont rassemblés en masse, avaient tenu tête à une armée sophistiquée, à une aviation efficace et à des effectifs l'encerclant de tous bords. 

Les tribus de Tafilalet avaient bravement résisté depuis le début du 20éme siècle et ont fait montre d'un sens élevé de sacrifice pour repousser l'occupant notamment en 1908 après la bataille de Boudnib puis celle d'Ifri en 1914, suivie d'autres affrontements dans la région du Tafilalet, de Taza et les environs de Guelmima et Tadighoust.

En 1933, lors de la bataille de Jbel Baddou, la résistance, menée par les combattants des différentes régions du Maroc, les moujahidines ont pu tenir tête à des dizaines de milliers de soldats de différents ordres grâce à la stratégie des attaques-éclair.

Des initiatives françaises pour la négociation avec les forces des moujahidines ont été lancées mais en vain. Après cet échec de négociations, les forces d'occupation ont déclenché une attaque contre les combattants, le 25 août 1933. 

La lutte des fils des tribus du Grand Tafilalet, à l'instar des fils des différentes régions du Royaume, s'est poursuivie jusqu'à la réalisation de la volonté du Roi et du Peuple, celle du retour à la légitimité et l'annonce de l'indépendance du Maroc en 1955. 

Le Haut-commissariat a souligné que la famille de la résistance et de l'Armée de libération, qui commémore l'épopée de la bataille de Jbel Baddou, vise à travers cette célébration la préservation de la mémoire nationale et la faire connaître aux générations montantes, en vue d'enraciner davantage l'esprit de civisme et de citoyenneté, en application des Orientations royales contenues dans le discours de SM le Roi à l'ouverture de la troisième session de la 9ème année législative, qui comporte des signaux forts en matière d'appartenance à la patrie.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara