Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Mercredi 25 Mai à 10:08

Bassima Hakkaoui : Quelque 50.000 femmes ont bénéficié du programme d'aide directe aux femmes veuves en situation de précarité





Rabat - Quelque 50.000 veuves ont bénéficié du programme d'aide directe aux femmes veuves en situation de précarité ayant à charge des enfants orphelins, a affirmé, mardi, la ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social, Bassima Hakkaoui.

La ministre a indiqué, en réponse à une question orale sur "le programme d'aide directe aux femmes veuves en situation de précarité ayant à charge des enfants orphelins", que la mise en œuvre de ce programme a eu lieu en concertation avec trois départements ministériels, à savoir ceux de l'Intérieur, de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social et de l’Economie et des Finances, outre la Caisse nationale de retraites et d’assurances (CNRA).

"Le décaissement des aides se passe, depuis son lancement, dans de bonnes conditions et en toute fluidité", a fait savoir Mme Hakkaoui, notant que cette première expérience a démontré qu’il existe des cas de veuves dont la condition de scolarisation des enfants ne peut pas être retenue, tel que stipulé par le décret adopté par le gouvernement.

"Différents cas ont été évalués", a indiqué la ministre, soulignant la possibilité d’apporter des amendements au décret relatif à ce programme pour permettre à d’autres catégories d'en profiter.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara