Lemag.ma : Le quotidien maghrébin
     

Suivez-nous
App Store | © icondock.com
Twitter | © icondock.com
Facebook | © icondock.com
Newsletter | © icondock.com
YouTube | © icondock.com
Mobile | © icondock.com
Podcast | © icondock.com
Rss | © icondock.com

"Bad Boy", un roman d’Abdelkader Benali inspiré de la vie du champion Badr Hari


MAP - publié le Vendredi 1 Mars 2013 à 11:13


Amsterdam - "Bad Boy" est le titre du nouveau roman de l’écrivain maroco-néerlandais Abdelkader Benali, inspiré du parcours et de la vie du redoutable champion du monde de kick-boxing, le maroco-néerlandais Badr Hari.



"Bad Boy", un roman d’Abdelkader Benali inspiré de la vie du champion Badr Hari
Le roman dont le titre renvoie à l’un des nombreux surnoms de Badr Hari, retrace le parcours exceptionnel d’un jeune maroco-néerlandais, Amir Salem, (personnage fictif), issu d’un quartier populaire d’Amsterdam et devenu, à peine la vingtaine dépassée, l’un des champions les plus connus du monde de la boxe, avant que sa vie ne prenne un tournant différent, explique dans une déclaration à la MAP, l’auteur du roman qui sortira l’été prochain.

Le livre est une fiction inspirée du parcours sportif et de la vie personnelle de Badr Hari. "Au moment où je m’apprêtais à écrire un roman sur la vie d’un jeune maroco-Néerlandais, je découvre Badr Hari lors d’une émission phare de la télévision marocaine et cela m’a inspiré", explique-t-il.

Et d’ajouter : "j’étais fasciné par la personnalité de ce champion, issu d’une simple famille d’immigrés, qui s’est avéré être plus qu’un sportif hors pair : un bon orateur, un charmeur et un homme de caractère".

Selon l’écrivain, qui dit n’avoir jamais connu de près Badr Hari, de son vrai nom Badr El Houari, la vie du champion maroco-néerlandais sert de tremplin pour aborder des thèmes de grande actualité, notamment l’immigration et l’intégration des Marocains résidant à l’étranger dans leurs sociétés d’accueil.

Si "Bad Boy", le héros du roman d’AbdelKader Benali, a accepté de passer dans la clandestinité après une vie au sommet, Badr Hari, le vrai, continue à croire en ses capacités et lutte avec ténacité pour rester le meilleur : il devrait remonter sur le ring le 15 mars prochain à Zagreb, en Croatie, après avoir été remis en liberté provisoire par la justice néerlandaise.

Né en 1984 à Amsterdam, Badr Hari, également surnommé le "Golden boy", est un ancien champion poids lourd de K-1. En 2007, il devient le premier champion des poids lourds (-100 kg) en K-1 après avoir vaincu le Russe Ruslan Karaev et en finale le Japonais Yusuke Fujimoto par KO au premier round. Il est arrivé en finale du tournoi K-1 World Grand Prix Final en 2008 et 2009.

Hari livre en janvier 2012 son dernier combat (qu’il remportera par KO) contre le Turque G?khan Saki. Une "retraite" éclaire, puisqu’il est revenu sur le circuit en mai dernier au K1 de Madrid. Ce "comeback" face au redoutable combattant brésilien Anderson Silva (dit "Braddock"), sera à nouveau sanctionné par une victoire, cette fois par décision du jury.

Badr Hari est actuellement poursuivi en liberté provisoire devant la justice néerlandaise après avoir été arrêté en 2011 pour neuf délits dont une agression qu’il aurait commise contre un millionnaire néerlandais, Koen Everink, lors d’une soirée à Amsterdam. L’affaire est très suivie aux Pays-Bas et ailleurs vu la renommée mondiale du champion.

L’écrivain Abdelkader Benali est né en 1975. A l’âge de quatre ans, il quitte le Maroc avec sa famille pour les Pays-Bas. Son premier roman, "Bruiloft aan zee" (Noces en mer), sorti en 1996, illustre notamment les différences entre la première et la deuxième génération des Marocains résidant aux Pays-Bas. Il a reçu de nombreux prix littéraires pour ses Âœuvres.



           

Actus | Société | Economie et Entreprise | Sport | Focus | Cultures | Libraire | Médias et Tech | Analyses | Chroniques | Interviews | Lemag | Le Courrier



Abonnez-vous à la Newsletter


Nous Suivre
Twitter
Facebook
App Store
YouTube
Rss


#Lemag..ma