Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Maroc – Afrique : Emergence d’une diplomatie des contrats: Paris:... | via @lemagMaroc https://t.co/oN902uV2Ce https://t.co/lX1HTSCAPM



Mohamed Takadoum - publié le Mardi 13 Janvier à 10:34

Attentats de Paris : les tueurs sont-ils vraiment musulmans?




Au cours d’un sit-in organisé le 10/01/2015 devant les locaux de l’AFP à Rabat, le Syndicat Marocain, des Journalistes, des représentants de la société civile et de simples citoyens ont assisté bougies à la main à un hommage rendu aux victimes des attentats de Paris. D’autres sit-in sont été organisés dans d'autres villes du pays. Sur le plan officiel, SM le Roi a envoyé à la première heure, un message de compassion au présidant Hollande. Par ailleurs notre ministre des affaires étrangères M Salaheddine Mazouar a présenté les condoléances du souverain au président Hollande à Paris dimanche.



La signification de ces actes de solidarité avec la France pour nous est claire ; les assassins qui ont attaqué les locaux de Charlie Hebdo et le supermarché casher à Paris et se proclament musulmans ne représentent qu’eux même et la nébuleuse terroriste dans laquelle ils voguent. En aucune manière, ils n’appartiennent à la communauté musulmane parce qu’ils ont transgressé les prescriptions coraniques en tuant chrétiens, juifs et musulmans. Voir ci-dessous des versets explicites du Coran qui les condamnent à ce sujet.

« Celui qui a tué un homme qui lui-même n'a pas tué, ou qui n'a pas commis de violence sur la terre, est considéré comme s'il avait tué tous les hommes ; et celui qui sauve un seul homme est considéré comme s'il avait sauvé tous les hommes" (5:32). « Quiconque tue intentionnellement un croyant, sa rétribution alors sera l'Enfer, où il demeure éternellement. Allah est en colère contre lui, et le condamne, et lui a préparé un châtiment terrible. "(Verset de An Nissa : 93

« Combattez dans les sentiers de Dieu ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas, car Dieu n’aime pas les transgresseurs” Verset 2:190." « Allah ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables. (Sourate al - Mumtahanah, 8 ».

En conséquence, la prétendue vengeance du prophète Sidna Mohammed tombe d’elle-même devant le crime impardonnable d’assassinat. Mais cela malheureusement, les Imams intégristes des caves ne l’ont pas enseigné à ces malheureux pommés et assassins. S’il est vrai que les caricatures de Charlie Hebdo nous ont offensés en tant que musulmans cela ne justifie pas cette tuerie.

Est-ce que le Prophète aurait pu accepter qu’au nom de l’Islam, des « fous » se fassent sauter ou tuent des innocents qui n’ont rien demandé y compris des musulmans. Que par ailleurs, des lieux du culte chrétiens et juifs soient saccagés par des meutes ignorantes qui se réclament de lui, que des mosquées soient attaquées par des groupes intégristes ?

Ces ignorants et ces pommés ont-ils étudié sa vie et son œuvre ? Lui qui a d’abord essayé de « rendre humain » les arabes de la péninsule arabique, occupés à faire des « razzias » et qui tuaient leurs petites filles à la naissance entre autres, considérant la naissance d’une fille comme une honte pour la famille. On ne dit jamais que le prophète Mohammed avec le Coran a donné à ces peuples qui vivaient presque à l’état sauvage, des règles de conduites : une morale, un statut personnel (mariage, successions, prise en charge des enfants et des parents) des responsabilités envers les voisins, les malades et les pauvres. Il les a encouragés à affranchir leurs esclaves etc…Pour les châtiments corporels de la Charia qui sont aussi des prescriptions de la Bible- les occidentaux feignent de l'oublier-, il ne faut pas oublier que le Coran et la Sounna ont toujours préconisé la clémence et le pardon ; les Sourates et Hadiths dans ce sens sont légions.

Il a mis en place l’impôt avec la Zakate (ou aumône réglementé au profit des pauvres). Il a montré la voie en ce qui concerne le traitement des prisonniers en temps de guerre bien avant la convention de Genève. Chose qui prouve que les extrémistes qui s’amusent à kidnapper et à exécuter des otages n’ont rien compris ou ne veulent rien comprendre au message du Prophète. En temps de guerre, il a interdit de toucher à des femmes, des vieux et à des enfants ce qui n’a pas été le cas des tueurs de Paris qui ont assassiné et en temps de paix femmes enfants et vieux (Cabu n’avait-il pas 76 ans et Wolinsk 80). Il n’a pas interdit la polygamie mais il a rendu sa pratique qui était courante compliquée sinon impossible dans les faits puisqu’il y a l’obligation stricte de justice entre les épouses-impossible à réaliser dans les faits-. Il a encouragé l’éducation et le recherche du savoir etc… Tout ce qui a été possible de faire dans le contexte de l’époque a été fait et ce en l’espace de 20 ans. Il a reconnu la religion chrétienne et juive. Dans une société où régnait l’anarchie, il a su montrer une voie.

Cette voie de la reconnaissance de l’autre et de la main tendue à l’autre, les intégristes par leurs actions macabres nous font revenir non pas à un l'Islam du temps du Prophéte mais à la période préislamique. Car la démarche pragmatique du Prophète a été abandonnée par ces s extrémistes se proclamant islamistes aujourd’hui au profit de prescriptions dogmatiques édictées en temps de guerre et qui sont développé par des criminels pour en faire des références à leurs crimes odieux.



               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Octobre 2016 - 19:04 L'école, écosystème

Jeudi 6 Octobre 2016 - 12:02 Des législatives 2.0