Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



Mohamed Takadoum - publié le Jeudi 24 Mars à 12:37

Attentats de Bruxelles : le jihad et l’appel au meurtre nihiliste et apocalyptique




Le terrorisme a encore frappé au hasard comme d’habitude pour tuer le plus grand nombre en Belgique dans un pays où nous avons une forte communauté ; 40 nationalités sont d'ailleurs touchées d’après les médias belges pour un prétendu jihad soutenu par Daech. Or il n’en est rien, le jihad n’a rien à voir avec cette idéologie mortifère



C’est ce que j’ai essayé d’expliquer dans cet article toujours d’actualité malheureusement-il parait que c'est le même groupe terroriste qui a commis et l'attentat de Paris et celui de Bruxelles-  que j'ai consacré à ces barbares des temps modernes lors des attaques de Paris  et que je reproduis  ci-après pour les lecteurs de lemag.ma.

« Le 18 novembre dernier nous avons célébré au Maroc le soixantième anniversaire de l’indépendance et le retour d‘exil de feu Mohammed V. A sa descente d‘avion le 16 novembre 1955 il a prononcé son fameux discours qui commençait par « Nous nous réjouissons de pouvoir annoncer la fin, du régime de tutelle et du protectorat et l’avènement d’une ère de liberté et d’indépendance » pour dire ensuite que« Nous sommes passés de la bataille du petit jihad à celle du grand jihad ».  Le petit jihad était la lutte pour l’indépendance du pays alors que le grand jihad annoncé était la mise en place des institutions du Maroc moderne mais surtout le développement économique et social du pays.

Mohammed V, grand père de Mohammed VI et père de la nation marocaine moderne, donnait de ce fait le véritable sens du terme jihad en Islam. Car, nulle part le Coran n’attribue-t-on au terme « jihad » le sens de conflit armé lequel est désigné par l’expression « qital » (« combat », « guerre »). Le sens de « jihad » a quant à lui fondamentalement à voir avec la lutte intime qui oppose l’homme à son égo (nafs).

 60 ans après et à l’occasion des massacres odieux de Paris du 13/11/2015, le conseil des Oulémas du Maroc seul organisme habilité à édicter des fatwas a dans une fatwa rapportée par l’agence marocaine MAP, rappelle « ce qu’est réellement le Jihad en Islam loin du terrorisme, de l’agression, de la terreur et du massacre d’âmes innocentes ». « Le Conseil précise aussi que le Jihad légitime se décline en plusieurs catégories dont les plus notables sont :
- Le Jihad contre soi-même à travers l’éducation, l’épuration de l’âme et la préparation à assumer la responsabilité.
- Le Jihad par la pensée à travers le l’affutage et le façonnement de l’esprit de manière à servir les intérêts de l’humanité.
- Le Jihad par l’écriture, à travers la publication d’ouvrages utiles, la réalisation d’articles illuminant et contrant les fausses accusations à l’encontre de l’Islam et des musulmans
.- Le Jihad par l’argent, à travers la dépense généreuse en faveur du bien et la contribution au développement socio-économique.

Le Jihad par les armes, quant à lui, n’est un recours qu’en cas d’extrême nécessité lorsqu’ils sont attaqués par leurs ennemis et que toutes les voies pacifiques échouent, tient à préciser le Conseil Supérieur des Ouléma.
Même dans ce cas de figure, poursuit la Fatwa du Conseil, la proclamation du jihad relève du ressort exclusif du Grand Imam à qui l’Islam a donné le droit exclusif de le proclamer, d’y appeler et de l’organiser. L’islam ne permet, par conséquent, à aucun individu ou groupe de proclamer le Jihad de leur propre chef.
Et de rappeler, à ce propos, que les Oulémas musulmans ont tenu de tout temps à mettre en avant cette prérogative dans le souci de préserver la cohésion et l’unité. »

De fait, les « prêcheurs jihadistes extémistes » se rendent coupables d’un des glissements de sens les plus préjudiciables qui soient à la terminologie juridique musulmane. Les arguments invoqués par ces prédicateurs sont en effet tirés de la tradition eschatologique que l’on appelle « fitna apocalyptique » à savoir la fréquence des situations génocidaires de la fin des temps. « L’Envoyé d'Allah a dit : "L'Heure Suprême n'arrivera pas avant qu'un grand combat ne soit livré entre deux grandes troupes prêchant toutes les deux la même chose" ». S’agit-il de combattants de l’apocalypse ? Sans aucun doute mais certainement pas des jihadistes.

Car l’assassinat d’innocents est durement sanctionné dans le Coran et ne peut être assimilé à du jihad « Celui qui a tué un homme qui lui-même n'a pas tué, ou qui n'a pas commis de violence sur la terre, est considéré comme s'il avait tué tous les hommes ; et celui qui sauve un seul homme est considéré comme s'il avait sauvé tous les hommes" (5:32). « Quiconque tue intentionnellement un croyant, sa rétribution alors sera l'Enfer, où il demeure éternellement. Allah est en colère contre lui, et le condamne, et lui a préparé un châtiment terrible. "(Verset de An Nissa : 93) « Combattez dans les sentiers de Dieu ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas, car Dieu n’aime pas les transgresseurs” Verset 2:190." « Allah ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables. (Sourate al - Mumtahanah, 8) ». Est-ce que le Prophète aurait pu accepter qu’au nom de l’Islam, des « fous » se fassent sauter ou tuent des innocents qui n’ont rien demandé, y compris des musulmans. Que par ailleurs, des lieux du culte chrétiens et juifs soient saccagés par des meutes ignorantes qui se réclament de lui, que des mosquées aussi soient attaquées et détruites par des groupes intégristes se proclamant faire du jihad ?

Parler de jihad à propos des massacres commis par ces hordes égarés déshumanisés par des gourous sans scrupules est un non-sens car il y a une différence essentielle entre les appels au meurtre et le jihad. Les médias occidentaux feraient bien de cesser de les appeler jihadistes. » 



               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».