Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Samedi 22 Août à 21:22

Attaque armée contre un fourgon de transport de fonds à Tanger : Arrestation de quatre prévenus dont le chef de bande et saisie d'armes, de munitions et d'équipements divers (BCIJ)





Le Directeur du Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire nationale, Abdelhak El Khayam a annoncé, samedi, l'arrestation de quatre individus dans le cadre de l'affaire du braquage armé d'un camion convoyeur de fonds à Tanger, dont le chef de la bande derrière cette opération, ainsi que la saisie d'armes, de munitions, et d'équipements divers utilisés dans l'exécution de ses opérations criminelles.

Les différents services de sécurité aux plans local et central ont mobilisé tous leurs efforts pour mettre hors état de nuire en un temps record cette bande, suite aux actes criminels qu'elle a perpétrés à Tanger et au cours desquels elle a fait usage d'armes à feu, dont le dernier en date est la tentative de hold-up du 13 août contre des agents de transport de fonds, a affirmé M. El Khayam, lors d'un point de presse au siège du BCIJ consacré aux derniers développements de cette affaire.

Le même responsable a précisé que deux prévenus sont des Belges d'origine marocaine, dont le chef de bande, un récidiviste impliqué en Belgique dans des braquages et des vols armés, alors que les deux autres sont de nationalité marocaine.

A l'appui d'une projection vidéo étayée de photos retraçant les différentes étapes des investigations, M. El Khayam a expliqué que les enquêtes ont établi que cette bande, qui planifiait au préalable ses opérations, est derrière le vol en 2013 d'une voiture de luxe (Audi) et le meurtre de son propriétaire, et du vol, six mois après, d'une autre voiture et de la blessure de son propriétaire par une balle au pied.

Suite à ces deux opérations, le chef de la bande et un de ses compères ont mené une autre attaque armée, en 2014, contre un camion convoyeur de fonds après un suivi minutieux de ses déplacements, du nombre des agents l'accompagnant et des horaires de remise des fonds aux institutions bancaires, relève M. El Khayam, précisant que cette opération s'est soldée par le vol d'un montant de 470 millions de centimes, 50 mille euros et 400 dollars américains.

La dernière opération de la bande, qui a d'ailleurs échoué, date du 13 août dernier, soit 18 mois environ après le premier braquage, a rappelé M. El Khyam.

Il a expliqué que lors de cette dernière opération, le chef de la bande comptait jeter une grenade fumigène à l'intérieur du camion, mais, surpris par le fait que les vitres étaient fermement verrouillées, il a dégainé une arme à feu et tiré plusieurs coups de feu en direction du chauffeur sans parvenir à l'atteindre en raison du verre blindé du véhicule.

Le chauffeur du fourgon avait alors réussi à s'enfuir, tandis que le suspect a pu aussi prendre la fuite à bord d'une voiture de location qui a été également saisie, a poursuivi M. El Khayam.

Le Directeur du BCIJ a précisé que, dans le cadre de cette affaire, plusieurs pièces à conviction ont été saisies sur plusieurs étapes, notamment chez le chef de la bande. D'amples explications ont été fournies à la presse au sujet des divers objets et armes saisies.

Il s'agit notamment d'armes à feu et de munitions, des masques, d'outils de falsification des plaques d'immatriculation des voitures, des documents falsifiés, des sommes d'argent en monnaie locale et en devises, des appareils de communication et divers autres objets.

M. El Khyam a indiqué que des investigations approfondies sont en cours avec l'un des suspects après qu'il s'est avéré qu'il a des antécédents judiciaires en Belgique pour son implication dans des opérations de trafic d'armes. Le Directeur du BCIJ n'a pas manqué, à cette occasion, de saluer le "travail remarquable" accompli par les différents services de sécurité dans le cadre d'une coordination continue et dans le souci de défendre la sécurité des citoyens et la stabilité du Royaume.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara