Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - Lemag - publié le Mardi 15 Novembre à 13:57

Arrivée du Roi sur le site de la COP22 à Marrakech





Marrakech – Le Roi Mohammed VI, accompagné du Prince Héritier Moulay El Hassan et du Prince Moulay Rachid, est arrivé mardi sur le site de Bab Ighli à Marrakech qui abrite les travaux de la 22è Conférence des parties à la convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22).

A Son Arrivée, SM le Roi a été salué par le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, la Secrétaire exécutive de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, Patricia Espinosa et le président de la COP22, Salaheddine Mezouar.

La 22ème Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, dont les travaux se poursuivront jusqu'au 18 novembre, a pour objectif d’opérationnaliser l’Accord de Paris sur le climat, entré en vigueur le 4 novembre dernier, et d’accélérer l’action avant 2020 pour réduire l’impact des changements climatiques, tout en respectant les droits humains énoncés dans l’accord.

Une conférence en Afrique et pour l’Afrique, ce rendez-vous planétaire est également une opportunité pour les participants de débattre et d'examiner plusieurs sujets relatifs notamment à l’agriculture, à la sécurité alimentaire, à l’énergie, aux forêts, à l’industrie, au transport et à l’eau.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara