Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Quand l’ambassadeur algérien à Bruxelles s’autoproclame porte-parole... | via @lemagMaroc https://t.co/F0hTNSg04E https://t.co/kNECBG2gzr


MAP - publié le Dimanche 27 Juillet à 20:21

Arrestation au port de Tanger-Med d'un ressortissant français d'origine algérienne ayant des liens avec Al-Qaeda





Arrestation au port de Tanger-Med d'un ressortissant français d'origine algérienne ayant des liens avec Al-Qaeda
Rabat - Les services sécuritaires ont arrêté, samedi au port de Tanger-Med, un ressortissant français d'origine algérienne ayant des liens avec des organisations terroristes affiliées à Al-Qaida, actives dans différents foyers de tension particulièrement en Syrie et en Irak, a annoncé dimanche le ministère de l'Intérieur.
 
Cet individu était entré au Maroc le 21 juillet dernier en provenance de la Libye via la Tunisie, a précisé le ministère dans un communiqué.
 
L'enquête préliminaire a révélé que le ressortissant français, qui avait combattu dans les rangs d'Al-Qaida dans la région afghano-pakistanaise après une expérience similaire en Bosnie, a des liens avec les différentes organisations affiliées à Al-Qaida, actives dans différents foyers de tension particulièrement en Syrie et en Irak.
 
Cette personne s'activait au sein de l'une des organisations terroristes connues en Syrie ''le Front Annousra''. 
 
Après avoir participé à des opérations armées de ce Front, il avait été sommé de retourner en France pour y embrigader de nouveaux combattants français et arabes et les envoyer pour nourrir le Front "Annousra" en Syrie.
 
Le ressortissant français était chargé aussi d'apporter le soutien logistique et financier nécessaire.
 
L'enquête a également révélé que le mis en cause avait rejoint récemment la Libye où il est entré en contact avec les dirigeants de l'organisation terroriste ''Ansar Ashariaa".
 
L'enquête avec le mis en cause est toujours en cours au siège de la brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), sous la supervision du parquet général.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara