Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



MAP - publié le Lundi 25 Avril à 20:39

Arrestation à Laâyoune de l’auteur présumé du meurtre d’un militaire (DGSN)






Un individu ayant plusieurs antécédents judiciaires a été interpellé, lundi après-midi à Laâyoune, pour son implication présumée dans l’agression à l’arme blanche ayant entrainé la mort d’un militaire au quartier "Al Aouda", indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Le 19 courant, le mis en cause (25 ans), connu pour son adhésion aux thèses séparatistes, avait gravement agressé à l’arme blanche la victime (né en 1979) qui a succombé à ses blessures quelques heures après son transfert à l’hôpital, ajoute-t-on de même source.

Dans la même affaire, la police judiciaire avait auparavant arrêté le frère et la mère du prévenu pour non-assistance délibérée à la victime et pour l'implication du frère dans l'altération des traces du crime, à travers la dissimulation de l’arme blanche utilisée pour commettre le forfait.

Le mis en cause a été placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête qui se déroule sous la supervision du parquet compétent.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».