Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



MAPF - publié le Lundi 8 Juin à 09:37

Arrestation à Laâyoune d'un individu recherché pour attroupement armé et violence préméditée sur la force publique (DGSN)






Rabat - La préfecture de police de Laâyoune a arrêté, samedi, le dénommé Salaheddine B, objet d'un avis de recherche à l'échelle nationale pour attroupement armé, violence préméditée sur la force publique, actes de sabotage et destruction d'installations d'utilité publique, a annoncé dimanche la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Selon les premiers éléments de l'enquête, le mis en cause, qui se trouvait à l'étranger, a utilisé un passeport algérien pour entrer sur le territoire national via le poste frontalier Gargarate, avant d'être arrêté à son arrivée à Laâyoune, ajoute un communiqué de la DGSN parvenu à la MAP.

L'intéressé, soupçonné d'implication dans les actes de violence et de sabotage prémédité qui ont eu lieu dans la ville de Smara en mai 2013, faisait l'objet d'un avis de recherche suite à des instructions du parquet général près la cour d'appel de Laâyoune, précise la même source, soulignant que cette arrestation s inscrit dans le cadre des efforts déployés par la DGSN pour interpeller les personnes recherchées pour des actes criminels.

Cet individu a été placé en détention préventive pour les besoins de l'enquête menée sous la supervision directe du parquet général compétent.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».