Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mardi 15 Juillet à 09:30

Argentine: ouverture d'une quinzaine de procès pour crimes contre l'humanité



Buenos Aires - La justice argentine a ouvert lundi une quinzaine de procès pour crimes contre l'humanité à l'encontre de plusieurs anciens responsables de la dictature militaire, qui a dirigé le pays entre 1976 et 1983, a rapporté l'agence de presse argentine Télam.



Raul Alfonsin
Raul Alfonsin
Plus de 140 anciens militaires et responsables de la dictature seront poursuivis dans le cadre de ces procès qui se déroulent dans une dizaine de villes notamment à Buenos Aires, à Cordoba (centre), à Mendoza (ouest) et Rosario (nord-ouest), a ajouté Télam.

Les mis en cause sont inculpés de crimes contre l'humanité pour avoir séquestré, torturé et exécuté dans des centres de détention secrets près 1.000 civils opposants au régime militaire, a précisé la même source, ajoutant que plusieurs organisations de défense des droits de l'Homme se sont portées partie civile.

Au total, 660 personnes seront entendues en tant que témoins lors de ces procès, a indiqué Télam, sans fournir aucune indication sur la date des verdicts.

Plusieurs anciens responsables de la dictature ont été condamnés par la justice argentine après l'abrogation en juin 2005 par la Cour suprême de deux lois d'amnistie qui ont empêché de poursuivre plus de mille militaires et policiers impliqués dans des atteintes aux droits de l'homme entre 1976 et 1983.

La justice a relancé depuis les procès gelés par les lois d'amnistie, approuvées en 1986 et 1987 par le premier gouvernement démocratique qui succéda à la dictature, sous la présidence de Raul Alfonsin.

Selon des organisations humanitaires, 30.000 personnes ont péri ou disparu en Argentine pendant les sept années de la dictature militaire, la plus sanglante parmi celles ayant gouverné de nombreux pays d'Amérique latine dans les années 1970 et 1980.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara