Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


AFP - publié le Dimanche 10 Avril à 00:07

Arabie saoudite : un footballeur se fait couper sa crête jugée «anti-islamique»





Un joueur a dû se prêter à une séance de coiffure de fortune pour se débarrasser de sa crête, une coupe "contraire à l'islam et aux traditions du royaume".
 
Les autorités du sport en Arabie saoudite ont décidé de sévir contre les coupes de cheveux fantaisistes des joueurs sur les terrains de football, considérées comme anti-islamiques dans le royaume ultraconservateur, ont rapporté des médias saoudiens. Un joueur a dû se prêter, au début d'un match de football, à une séance de coiffure de fortune pour se débarrasser de sa crête et se conformer aux directives de la Fédération saoudienne de football, selon une vidéo mise en ligne sur des réseaux sociaux.

Munis chacun d'une paire de ciseaux, un arbitre et une autre personne ont rapidement coupé les cheveux légèrement débordants sur le crâne du joueur, avant de l'autoriser à entrer sur le terrain. Des directives ont été adressées cette semaine aux fédérations et au comité olympique pour « enrayer le phénomène al-qazaa », désignant les coupes exubérantes dans les stades et les salles de sport, selon le site sportif www.arriyadiyah.com.

« Ce phénomène est contraire à l'islam et aux traditions du royaume », écrit un commentateur dans le quotidien saoudien Al-Jazirah, appelant la Fédération de football à « imposer des sanctions » aux joueurs récalcitrants dont « les coupes bizarres sont imitées par leurs fans dans les écoles ». Le royaume saoudien, où de nombreux joueurs professionnels étrangers évoluent, est régi par le wahhabisme, une version rigoriste de la loi islamique.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara