Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Larbi Amine - Lemag - publié le Vendredi 11 Avril à 12:58

Après le rapport de Ban Ki-moon, le Polisario menace l'Afrique du Nord de violences




New-York : L’agent du front Polisario au siège des nations unis, un dénommé Ahmed Boukhari, a prononcé des menaces, après la remise, hier jeudi, par Ban Ki-moon au conseil de sécurité, d’un rapport qui a visiblement enragé le Polisario et les autorités algériennes.



Ahmed Boukhari
Ahmed Boukhari
Ahmed Boukhari, dans une déclaration, relayée par l’agence officielle algérienne, APS, a expliqué que Ban Ki Moon insinue dans son rapport, que face au blocage du processus de négociation, l’ONU pourrait ‘jeter l’éponge’. Le Polisario embraserait la région si cela arrivait.

Le dirigeant polisarien a menacé que si l’ONU ‘‘jetait l'éponge’’ cela ouvrira ‘‘par conséquent, les portes à l'inconnu dans une région qui a besoin de paix, de stabilité et de certitude pour son avenir".

Le rapport de Ban Ki-moon qui ne mentionne nullement aucune demande d’élargissement du mandat de la MINURSO à la surveillance des droits de l’homme au Sahara, comme le  promeuvent le Polisario et les autorités algériennes à coup de lourds financements, a, à contrario, souligné une frustration de plus en plus grande" chez les populations dans les camps de Tindouf, notamment parmi les jeunes.

Il a, de même, fait observer que la préoccupation sécuritaire représente un défi aux opérations de la MINURSO, dans les camps.

"D'importantes activités criminelles et extrémistes dans la région" ont été rapportées, a-t-il dit, ajoutant que "les groupes terroristes recrutent activement pour consolider leur présence dans les régions voisines et en vue de s'approvisionner en armes"

               Partager Partager


Commentaires