Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Amal GALLA - publié le Jeudi 23 Décembre à 10:19

Après la pluie, les mauvaises surprises !




C’est devenu une sorte de rite que d’espérer la pluie et appréhender sa colère, tellement l’infrastructure semble parfois clownesque !



Après la pluie, les mauvaises surprises !

Désormais, les prières en quête de pluie s’accompagnent de l’expression « avec modération » puisque l’on ne peut supporter le poids de ces précipitations !


Si autrefois les gens pronostiquaient en se demandant si les précipitations seraient bonnes et si la saison serait bien souriante pour l’agriculture et pour le sourire de tous, le cas est bien différent aujourd’hui. Les gens se demandent plutôt combien de personnes séviraient à cause des pluies, et combien de maisons seraient détruites par la force des eaux.


Cependant, « à cause des pluies » est une expression bien injuste envers cette offrande de Dieu, le terme exact est forcément « à cause de l’infrastructure défectueuse et de la mauvaise conscience de certains responsables d’équipement », l’exemple de Casablanca est ahurissant !


Cette ville qui est pourtant la plus grande ville du Maroc et la capitale économique a bien baigné dans les sueurs du ciel. Les rues se sont emplies de nids de poules et les chaussées n’ont pas pu supporter les fortes précipitations et se sont effondrées, provoquant de véritables dégâts… c’est dire que les responsables font une infrastructure de zones arides à faibles précipitations.


L’on devrait, à présent, faire des prières de « sécheresse » au lieu de celles d’ "Al Istisqa" pour éviter les victimes, les maisons détruites, les chaussées effondrées, les voitures renversées…


Il serait plus judicieux de penser, consciencieusement, à cette infrastructure loin de tous les maquillages qui se font tout au long de l’année pour s’effacer en quelques instants par l’effet des pluies !


Après la pluie, les mauvaises surprises !



               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles