Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


Wafaa Taha Latik - LeMag - publié le Mercredi 12 Mars à 21:15

Après l'avoir qualifié de "pingouin", Carla Bruni tacle encore François Hollande



France : Chanteuse, mais également engagée politiquement, notamment auprès de son mari Nicolas Sarkozy; Carla Bruni l'ex-première dame française ne laisse point passer d'occasion pour tacler le président français, François Hollande.



Ainsi, lors de son concert mardi soir à l'Olympia, et voulant interpréter son tube "Quelqu'un qui m'a dit", Carla Bruni-Sarkozy s'est laissée aller à une légère boutade : "Depuis deux jours, je n’ose plus chanter, car quelqu’un m’a dit qu’on nous écoute…chutt", une allusion claire à l'affaire des écoutes illégales faites par Patrick Buisson, ex-conseiller à l'Elysée, et dont fut victime l'ex-président; rapporte le site Meltybuzz.

La chanteuse ne s'est pas arrêtée là puisqu’elle a réservé en fin de soirée à un auditoire tout acquis, sa chanson "Le Pingouin", critique déguisée envers François Hollande.

Les internautes français n'ont pas manqué de s'emparer de cette "affaire" avec un goût d'humour bien acerbe parfois à l'encontre de Carla Bruni.

"Carla #Bruni qui se plaint d'avoir été écoutée... Pour une chanteuse, avouez tout de même que c'est un comble!" écrit un internaute alors qu'une autre lance: "Par solidarité pour Carla Bruni,victime collatérale du #buissongate ,demandons solennellement à toutes les radios d'arrêter de l'écouter." rapporte la même source.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara