Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Quand l’ambassadeur algérien à Bruxelles s’autoproclame porte-parole... | via @lemagMaroc https://t.co/F0hTNSg04E https://t.co/kNECBG2gzr



Farid Mnebhi - publié le Lundi 30 Mars à 10:05

Approche de la réunion du Conseil de Sécurité de l'ONU : les algéro-polisariens en séances d'échauffement !






Un mois d'avril qui suscite des cauchemars aux responsables algériens ainsi qu'à leurs marionnettes polisariennes et c'est pourquoi, on assiste à une recrudescence des manifestations pro-polisariennes chaque fois que faire se peut en cette période.
Les deux dernières ont de quoi interpeller les spécialistes des questions nord-africaines, notamment ceux qui suivent depuis plusieurs décennies le dossier du Sahara marocain.
La première s'est déroulée à Tunis où se tenait le Forum Social Mondial en cette fin du mois de mars 2015 et au cours duquel, comme à l'accoutumée la délégation algérienne a ramené dans ses bagages des polisariens de Raboni (Quartier Général de cette organisation terroriste) et non des camps de la honte de Tindouf.
Ces miliciens polisariens, munis de passeports algériens, avaient pour unique mission de déclencher des heurts avec la délégation marocaine par des provocations et des insultes mais aussi de saboter ce rendez-vous ;
Ce qui fut fait, le 26 mars 2015, sous la conduite des membres de la délégation algérienne et avec une violence qui a sidéré les organisateurs de ce Forum mais aussi les autorités et le peuple tunisiens. Un policier tunisien a même été poignardé par un membre de la délégation algérienne alors qu'il tentait de retirer les chiffons polisariens. Une video sur ce scandale algérien en terre tunisienne est visible sur le site algerie-focus.com.
Une insulte faite à la Tunisie et le peuple tunisien en deuil suite à l'abominable attaque terroriste perpétrée par des extrémistes dirigés par un algérien. Tel est le soutien des responsables algériens dans le malheur qui vient de frapper cruellement ce beau pays accueillant et ce peuple dont l'hospitalité est d'une réputation internationale sans faille ! Aucun respect pour la mémoire des morts de cet ignoble attentat du Musée du Bardo ! La honte des dirigeants algériens dans toute sa splendeur !
Des heurts qui ont conduit les organisateurs à poursuivre en justice ces voyous et à déposer une plainte auprès du Ministère tunisien de l'Intérieur pour expulser manu militari ces fauteurs de troubles et casseurs vers l'Algérie.
La seconde est inédite ! Un certain Mohamed ElBaikan, prétendant être un sahraoui résidant à Dakhla, a transmis une lettre, ou plutôt une menace, au Président de la République française, dans laquelle il somme la France d'interrompre toutes relations avec le Maroc et de soutenir la thèse loufoque algéro-polisarienne sur le Sahara marocain. Rien que ça !
Des menaces dangereuses que la France doit prendre au sérieux quant on sait que les responsables algériens ont inondé récemment le territoire français de miliciens polisariens pour y obtenir l'asile et et y fomenter des troubles le moment venu. Pour mémoire, et à en croire le quotidien régional français "Sud Ouest" en date du 19 mars 2015, 400 d'entre eux ont déjà déposé des demandes en ce sens pour le seul département de la Gironde.
Cette lettre, transmise le 28 mars 2015 est publiée sur le site du quotidien algérien "Alkhabar.info" en date du 29 mars 2015 avec la photo de cet imposteur. Il est demandé aux lecteurs d'observer attentivement sa dégaine sur la photo. Bien engraissé par les aides humanitaires détournées le bonhomme ; des aides destinées aux seuls vrais sahraouis marocains embastillés dans les camps de la mort à Tindouf et qui font scandales au Parlement Européen !
Une dégaine bien potelée qui révèle que cet individu n'habite pas la ville Dakhla mais Alger d'où il a été mandaté pour signer une lettre rédigée par les experts de la DRS algérienne.
De telles gesticulations traduisent le dés arroi des responsables algériens face à ce qui est inéluctable, à savoir une position favorable du Conseil de Sécurité au Maroc et un appui ferme à sa proposition d'autonomie élargie sous souveraineté marocaine.
D'ailleurs, il est de tradition qu'à l'approche de la date fatidique de la réunion du Conseil de Sécurité de l'ONU sur le dossier du Sahara marocain que les algéro-polisariens mettent en branle, inutilement, leur machine diplomatique et mobilise leurs moyens de propagande pour tenter, en vain, de renverser un vote qui ne peut que rendre justice aux droits légitimes et ancestrales du Maroc sur ses provinces sahariennes.
Aussi, il n'y a rien d'étonnant à ces trémoussements des responsables algéro-polisariens en cette période de l'année. C'est comme lors d'une compétition sportive, les dirigeants algériens s'échauffent avant le match pour être au top et influencer ainsi le résultat ; or ils ont oublié qu'ils ne disposent que de très mauvais préparateurs physiques. Un nouvel échec diplomatique qui s'annonce et que les dirigeants algériens ne peuvent admettre et qui pourrit leur sommeil.
Une nouvelle Bérézina de la diplomatie algérienne confirmée avec la désignation, ce dimanche 29 mars 2015, du Maroc pour abriter en 2016 le 27ème Sommet des Chefs d'Etat de la Ligue Arabe.


               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles