Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Samedi 13 Juin à 11:02

Appel à Madrid à impliquer les intellectuels marocains dans l'intégration des MRE au sein de la société espagnole



Madrid - Les participants ? la première rencontre des compétences d'origine marocaine en Espagne, qui se tient les 12 et 13 juin à Madrid, ont appelé à une plus forte implication des intellectuels marocains dans l'intégration de la communauté marocaine au sein de la société espagnole.




Intervenant à l'ouverture de cette rencontre, initiée par l'Association Plateforme des intellectuels et professionnels d'origine marocaine en Espagne (PIPROME) et le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger, le représentant du CCME, Ahmed Siraj, a invité les intellectuels marocains à contribuer à la mise en place de ponts entre le Maroc et les pays d'accueil, tout en contribuant au développement de la mère-patrie.

Il a noté que le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger prend en considération les recommandations qui sanctionneront cette rencontre, la première du genre qui se tient en Espagne.

De son côté, El Hassan Belarbi, président de l'association PIPROME et membre de l'Académie Hassan II des Sciences et Techniques, a exhorté les intellectuels marocains à s'impliquer davantage pour assurer l'insertion des membres de la communauté marocaine dans la vie culturelle et sociale des pays d'accueil, soulignant l'importance des arts et de la culture dans la création d'un espace de paix et de coexistence entre les différentes cultures.

Le consul général du Royaume du Maroc à Madrid, Tarik Louajri, a, de son côté, mis l'accent sur l'importance de telles rencontres dans la consolidation de la présence et de la participation des Marocains dans le développement social, culturel et économique de leur pays d'origine.

Le diplomate a mis en exergue l'importance de la contribution des intellectuels au renforcement des relations excellentes entre le Maroc et l'Espagne dans les différents domaines.

Quant à Boughaleb El Attar, conseiller politique à l'ambassade du Maroc en Espagne, il a incité les membres de l'association PIPROME à garder à l'esprit cette plateforme à vocation culturelle et à en faire un exemple à suivre pour le reste des membres de la communauté marocaine résidant en Espagne.

Pedro Bofill, président du club des Amis du Maroc, créé récemment, a fait observer que le Maroc et l'Espagne sont appelés à coopérer dans divers domaines dans un esprit de la tolérance, du respect et de la liberté, trois valeurs que partagent les deux pays voisins, soulignant que l'histoire commue maroco-espagnole a donné l'exemple en matière d'acceptation de l'autre.


En marge de cette rencontre, une table ronde a été organisée sous le thème "la valeur des intellectuels dans l'espace hispano-marocain", au cours de laquelle les intervenants ont insisté sur l'importance de la contribution de l'intellectuel au dialogue et à la coexistence, plaidant pour une implication efficace des compétences marocaines à l'étranger dans la vie politique en Espagne.

Dans ce cadre, le professeur de sciences politiques à l'Université de Grenade, Juan Montabes, a mis l'accent sur la nécessité de connaître les réalités du Maroc et de l'Espagne, loin des préjugés et clichés, dans le but de promouvoir une meilleure compréhension mutuelle entre les deux pays.

Le professeur d'analyse géographique et régionale à l'Université d'Almeria, Andrés Garcia Lorca, a, quant à lui, invité les compétences de l'Espagne et du Maroc à étudier l'histoire commune entre les deux pays voisins pour pouvoir offrir une vision neutre et réelle sur l'autre, relevant que cette plateforme est susceptible de constituer un instrument à même d'assurer un rapprochement entre les intellectuels des deux rives de la Méditerranée.

Pour sa part, le président de la Fondation Ibn Battouta, Mohamed Chaib, a mis en avant la connaissance comme étant un élément d'union entre les différentes cultures et insisté sur la nécessité de dépasser la notion de l'immigrant pour l'adapter au concept du citoyen.

Il s'agit de la seule manière censée garantir l'intégration totale et la participation effective de la communauté marocaine établie en Espagne dans la société du pays d'accueil, a dit Chaib, un acteur marocain installé en Catalogne et bien intégré en Espagne.

Cette première rencontre regroupe des compétences marocaines dans divers domaines, des scientifiques, économistes, chercheurs, universitaires, entrepreneurs, acteurs associatifs et artistes en provenance d'Espagne mais aussi de Belgique, Suède, France et du Maroc.

L'objectif de cet événement est de discuter des thématiques sur l'apport des compétences marocaines dans l'espace hispano-marocain sur le plan du développement, de la communication et du vivre ensemble, de l'implication de la deuxième génération, du leadership et de l'entreprenariat, selon les organisateurs.

Durant ces deux jours, plusieurs sujets seront évoqués par les participants comme "les compétences marocaines à l'extérieur en tant qu'acteurs de développement", "Les entrepreneurs marocains en Espagne et les défis de la dualité", "la deuxième génération et le leadership" et "la communication et la culture pour un espace méditerranéen partagé".

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara