Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Maroc – Afrique : Emergence d’une diplomatie des contrats: Paris:... | via @lemagMaroc https://t.co/oN902uV2Ce https://t.co/lX1HTSCAPM



Farid Mnebhi - publié le Mercredi 17 Juin à 09:04

Apothéose diplomatique du Maroc à l'ONU






Apothéose diplomatique du Maroc à l'ONU
C'est sans commentaire ! Le 15 juin 2015, 193 pays membres de l'Organisation des Nations-Unies ont élu à l'unanimité le Maroc Président de la 3ème Commission pour la 70ème session de l'Assemblée Générale.
En effet le Représentant Permanent du Royaume du Maroc a été porté à la tête de cette importante Commission onusienne qui traite des questions des Droits Humains, sociales et humanitaires.
Un choix qui constitue une reconnaissance internationale des réformes audacieuses entreprises par le Roi du Maroc dans le domaine des droits de l'Homme, et Son engagement en faveur des causes africaines.
L'élection du Maroc à cette importante Commission reconnaît les efforts entrepris par le Maroc en matière de démocratie, de protection des Droits de l'Homme, de pluralisme, de modération, de tolérance, de coexistence pacifique et de dialogue entre les civilisations et les cultures.
Ce choix international consacre également les fortes avancées du Maroc sur la promotion des Droits de la Femme et la protection des Droits de l'Enfant et des réfugiés ainsi que de la protection des libertés fondamentales, la prévention du crime, la justice pénale ou encore le contrôle international des drogues.
L'élection du Maroc à la tête de la 3ème Commission, après celle de 1966, est une reconnaissance internationale des réformes audacieuses entreprises par le Roi Mohammed VI dans le domaine des droits de l'Homme, et son engagement en faveur des causes africaines.
Enfin, cette élection est un véritable camouflet infligé à certaines parties hostiles au Maroc qui devraient désormais réviser leur discours d'un autre temps, sous peine de tomber dans le ridicule.


               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Octobre 2016 - 19:04 L'école, écosystème

Jeudi 6 Octobre 2016 - 12:02 Des législatives 2.0