Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



MAP - publié le Jeudi 14 Avril à 10:50

Anne Patterson qualifie de "très, très malheureuse" la sortie de Ban Ki-moon




Washington - La Secrétaire d'Etat adjointe américaine pour le Proche-Orient, Anne Patterson, a qualifié, mercredi à Washington, de "très, très malheureuse" la sortie du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, lors de sa dernière visite dans la région, en soulignant que "le Maroc est l'un de nos alliés les plus forts, et un partenaire de choix en matière de lutte anti-terroriste".



Anne Patterson
Anne Patterson
L'Administration américaine "a essayé de faire tout ce qui est possible pour restaurer les relations entre l'ONU et le Maroc", a indiqué Mme Patterson, qui s'exprimait devant la sous-commission des Affaires étrangères pour la région MENA de la Chambre des représentants US, réunie pour "l'évaluation du projet de budget US 2017 destiné à la région du Moyen-Orient et d'Afrique du nord".

Rappelant l'entretien téléphonique entre Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Chef de la diplomatie US, John Kerry, Mme Patterson a souligné que "le Maroc est l'un de nos alliés les plus forts, et un partenaire de choix en matière de lutte anti-terroriste".

"Le Maroc a réalisé des avancées significatives dans les domaines de la gouvernance et des droits de l'Homme", a poursuivi la haute responsable américaine, en insistant que "nous apprécions hautement notre relation avec le Royaume".

S'agissant du projet de la résolution du Conseil de sécurité sur le Sahara, Mme Patterson a indiqué que le texte en question n'a pas encore été rédigé, ajoutant que "les points de vue de la commission seront pris en considération".

Mme Patterson avait été interpellée au sujet des dérapages du secrétaire général de l'ONU par Ilena Ros-Lehtinen, Présidente de la sous-commission des Affaires étrangères pour la région, qui a stigmatisé l'utilisation par M. Ban du terme "occupation" pour qualifier le recouvrement par le Maroc de ses provinces du sud, en qualifiant la sortie du SG de l'ONU de "violation incroyable de la neutralité des Nations Unies".

Mme Ros-Lehtinen a insisté sur le fait que la résolution du Conseil de sécurité sur le Sahara soit "débarrassée de tout langage clivant ou de nature à causer la discorde".

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».