Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy



Adam Sfali - publié le Jeudi 28 Avril à 17:27

Ancien chef de la MINURSO: ‘Sans l’aide vitale du Maroc, la MINURSO est finie’




Berlin: Le Maroc suspend son aide financière volontaire à la MINURSO qui s’élève à 3 millions de dollars et a mis à la porte sa composante civile.



PH UN
PH UN
La MINURSO est dans une impasse. Son bon fonctionnement ne serait plus garanti et sans l’aide du Maroc, cette mission onusienne risque de s’arrêter.

Ainsi avait déclaré, Christos Tsatsoulis, ancien chef de la MINURSO au Sahara, en commentaire de la décision du Maroc de suspendre son aide financière à la MINURSO, en représailles de l’agression verbale commise par le SG de l’ONU, Ban Ki-Moon à son encontre.

Selon le site de la chaine de télévision étatique allemande, Deutsche Welle – DW, Christos Tsatsoulis, interrogé sur l’avenir de la mission onusienne au Sahara, la MINURSO, dont le Maroc n’a gardé que la partie militaire, chargée de surveiller le cessez-le-feu avec la milice pro-algérienne du polisario, et bien Christos Tsatsoulis a expliqué que sans l’aide matérielle et opérationnelle du Maroc, la MINURSO est finie.

Christos Tsatsoulis en a dit :
"Mon expérience personnelle est que le soutien du gouvernement marocain à la mission de l'ONU est absolument vital.’’

Il a ajouté :
‘‘Si le gouvernement [marocain] continue dans la voie du retrait de son soutien, je ne suis pas sûr que la mission des Nations Unies au Sahara.. va pouvoir durer plus longtemps."

Une nouvelle résolution du conseil de sécurité de l’ONU sur le Sahara et la prorogation du mandat de la MINURSO, devrait être votée, vendredi 29 avril.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».