Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Jeudi 10 Septembre à 15:41

Analyse. Août, un mois sous le signe du repli à la Bourse de Casablanca



Casablanca (Bourse) -. Après avoir renoué avec la hausse en juillet dernier, le marché boursier casablancais n'est pas parvenu à maintenir le cap pour clôturer le huitième mois de l'année 2015 en net recul.



En effet, la Bourse des Valeurs de Casablanca (BVC), qui après avoir commencé le mois sous de bons auspices, a accusé sa plus forte baisse mensuelle de l'année, son indice global, Masi, chutant de 4,05 pc à 9.345,70 points, ramenant ainsi, sa contre-performance "Year-To-Date" (YTD) au-dessous de la barre de -2,80 pc.

De même, le Madex, indice compact composé des valeurs cotées au continu, a cédé 4,27 pc à 7.642,40 points, soit un retrait de 2,55 pc sur une année.

Le trend baissier est entériné par l'indice international FTSE CSE Morocco 15, comprenant les grandes capitalisations les plus liquides, qui s'est déprécié de 3,89 pc à 8.232,48 points, creusant sa contre-performance annuelle en la positionnant à -6,67 pc.

Selon les analystes du Crédit du Maroc Capital (CDMC), cette contre-performance de l'indice global s'explique par la conjonction de plusieurs événements, notamment, la publication des profit-warnings d'entreprises cotées anticipant une baisse de leurs revenus semestriels, dont Microdata, Sonasid, IB Maroc, SNEP et Med Paper.

"Les déboires de la SAMIR, dont le management a annoncé, au début du mois, un retard dans l'approvisionnement de la raffinerie en pétrole brut et ce, en raison de la situation sur le marché international et des difficultés financières de la société, a également impacté l'indice vedette de la place", estime la société de bourse dans son Bilan Mensuel Marché Actions - Août 2015 -.

"Cet ajournement s'est accompagné par l'arrêt de certaines unités de production et le titre a été, par conséquent, suspendu suite à la demande du Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières (CDVM)", a-t-elle ajouté.

Parmi les événements ayant impacté la performance du Masi durant le mois écoulé, les analystes du CDMC soulignent aussi la reclassification annuelle des sociétés cotées dans les compartiments.

Ils ont rappelé, à ce propos, que les sociétés cotées doivent respecter des critères de capitaux propres, de chiffre d'affaires et de nombre de titres diffusés dans le public pour pouvoir résider dans un compartiment.

Dans ce sens, la CGI a été classée au 3ème compartiment, au moment où Unimer, SMI et Med Paper ont rejoint le 2ème avec Timar.

Delattre Levivier Maroc a, pour sa part, été promue au 1er compartiment.

Dans la foulée, la valorisation globale du marché s'est située à 476,59 milliards de dirhams (MMDH), en appauvrissement de 19,67 MMDH comparativement au mois de juillet 2015, soit une forte baisse de -3,96 pc, relève en outre le CDMC dans sa revue mensuelle.

De son côté, le volume quotidien moyen de la BVC n'a guère dépassé 65,70 millions de dirhams (MDH), contre 82,37 MDH un mois plus tôt.

Négociée en totalité sur le marché central, poursuit la même source, la volumétrie mensuelle globale transigée durant le mois dernier a totalisé 1,18 MMDH, en régression de plus de 39 pc par rapport à une année plus tôt.

Comparé au mois de juillet dernier, le volume total ressort également en retrait de près de 28 pc, a-t-elle ajouté.

S'agissant de la relance de la BVC durant le mois de septembre 2015, les analystes du CDMC estiment qu'elle reste conditionnée par la vague des publications des résultats semestriels des sociétés cotées, notant toutefois que la soif de liquidité règne toujours sur la place casablancaise, qui demeure, incessamment, en manque de papier frais, de qualité et raisonnablement valorisé.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara