Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - Malika Mojahid - publié le Lundi 1 Juin à 16:05

Amal Maher, la jeune voix d'Egypte qui emporte le public vers une transe heureuse



Rabat - La jeune voix égyptienne d'Amal Maher a beaucoup charmé, dimanche soir, sur la scène Nahda à Rabat, emportant le public de Mawazine vers une transe heureuse au rythme des belles chansons qui ont marqué son parcours artistique.



Accueillie chaleureusement par une foule impressionnante, l'enfant prodige de la chanson arabe, présente pour la deuxième fois au festival Mawazine-Rythmes du monde (29 mai-6 juin), après l'édition 2010, a fait revivre le public d'agréables moments, en chantant une sélection de ses meilleurs tubes à succès à l'instar de "Sikat salama", "Rayah biya fin" et "Awlad naharda".

Elle a aussi interprété d'autres titres moins connus mais qui ont facilement conquis le cœur de ses admirateurs.

Comme promis, Amal Maher a saisi sa nouvelle apparition sur la scène de Mawazine qu'elle considère comme "l'un des plus importants festivals de la musique dans le monde arabe", pour lancer de nouvelles chansons de son nouvel album, très fortement applaudie par l'audience.

Fidèle à sa tradition d'être toujours à l'écoute de son large public, Amal a été très attentive aux sollicitations des spectateurs et n'a pas hésité à satisfaire volontairement leurs demandes, donnant ainsi le ton d'une communion spirituelle entre l'artiste et ses fans.

L'une des meilleures interprètes des chansons d'Oum Keltoum, Amal Maher a enchanté les coeurs autant que les âmes par des chansons puisées dans le répertoire des grands, comme "Loula lmalama", "Mawoud" et "Sirt El Houb".

La diva du Nil a réussi à conquérir les festivaliers avec sa voix soyeuse, sa présence charismatique et ses couplets pleins de romantisme.

Amal Maher a réservé une agréable surprise au public de Mawazine en interprétant la célèbre chanson marocaine "Wakdalali" tout en saluant la spécificité de l'art national.

Connue pour ses reprises des grands succès de Oum Kalthoum auxquels elle prête son timbre de voix unique, Amal Maher a démarré sa carrière musicale à l'âge de 15 ans.

Au fil de ses représentations et concerts, elle ne cessera de rendre hommage à l'astre de l'Orient qui lui a soufflé son envie de chanter. Son premier album "Fee Geer Alzeman", composé par Ahmed Diae, sort en 2002 et rencontre un beau succès commercial. Il sera suivi par "Isa'lni Ana" en 2006. Très attendu, son album "A'raf Mneen" sorti en 2011 a été salué par la critique, ce qui lui a valu le prix du meilleur album d'artiste féminine.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara