Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


Leila Assam - LeMag - publié le Lundi 3 Février à 21:06

Ali Benhadj annonce sa candidature à l'élection présidentielle algérienne



Algérie : L'ex-FIS algérien revient sur la scène politique par la porte de l'élection algérienne; Ali Benhadj, numéro 2 de l’ex-FIS, a, en effet, retiré, ce dimanche 2 février, les formulaires de candidature à la présidentielle du 17 avril prochain.



Ali Benhadj
Ali Benhadj
« Je suis toujours sur place. On ne m’a pas laissé rentrer et des policiers m’ont demandé d’attendre », a précisé Ali Benhadj, vers 16h30. « Certaines personnes sont venues après moi et sont reparties avec les formulaires », a-t-il ajouté, rapporté par le site TSA.

Ali Benhadj explique son droit de se présenter à l'élection présidentielle. L'homme qui a été détenu, pendant douze ans, après avoir été condamné par le tribunal militaire de Blida pour « crime contre la sûreté de l'État », a été libéré en 2003, et a été privé de ses droits civiques et politiques. « Cette privation devait durer cinq ans après ma libération. Donc, j’ai parfaitement le droit de me présenter », souligne-t-il.

Il faut rappeler que dans l’article 26 de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale en Algérie, il est stipulé que «l'exercice de l'activité politique est interdit, sous quelque forme que ce soit, pour toute personne responsable de l'instrumentalisation de la religion ayant conduit à la tragédie nationale ». « Je ne reconnais pas cette loi ! Pour moi, il n’y a aucune décision de justice m’interdisant de jouir de mes droits civiques et politiques », insiste-t-il.

Ali Benhadj compte tenir une conférence de presse pour présenter son programme. Les grandes lignes sont déjà connues puisque ce sont celles qui figuraient dans le programme du FIS. «Je souhaite l’installation d’une assemblée constituante», ajoute Benhadj qui promet de redonner droits et libertés à tous ceux qui en sont privés, dont son ancien parti.

Ali Benhadj annonce sa candidature à l'élection présidentielle algérienne

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara