Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Quand l’ambassadeur algérien à Bruxelles s’autoproclame porte-parole... | via @lemagMaroc https://t.co/F0hTNSg04E https://t.co/kNECBG2gzr


MAP - Lemag - publié le Lundi 3 Mars à 16:05

Algérie: cinq "terroristes" tués en une semaine



Alger - L'armée algérienne mène, depuis une semaine, une vaste opération dans le massif forestier entre Tizi Ouzou et Boumerdes (nord-ouest), soldée jusque-là par l'élimination de cinq "terroristes", qualificatif donné aux activistes islamistes.



PH Archive
PH Archive
L'opération militaire aurait été déclenchée après le signalement de mouvements d'un groupe armé dans la région, plus précisément dans la dense forêt de Sidi Ali Bouneb, indique la presse locale, soulignant que les "terroristes" seraient toujours encerclés.

Dans un communiqué rendu public dimanche soir, le ministère algérien de la Défense nationale (MDN) annonce l'élimination de quatre activistes d'Al-Qaida durant le week-end, un cinquième élément, présenté comme "l'un des terroristes les plus recherchés" dans le pays, ayant été tué au début de cette offensive, mardi dernier.

"Suite à l'opération de ratissage qui se poursuit toujours au niveau de la zone de Oued Aguergour, située dans le massif forestier de Sidi Ali Bouneb, entre Tizi-Ouzou et Boumerdès (...), trois autres terroristes ont été abattus dimanche", indique le MDN.

L'opération "a permis, hier samedi, de mettre un terroriste hors d'état de nuire et de récupérer son arme", poursuit la même source, faisant état de la saisie d'armes et de munitions ainsi que de la destruction des repaires des terroristes.

L'homme armé abattu au lancement de cette opération serait "l'un des proches collaborateurs" d'Abdelmalek Droukdel, chef de l'organisation terroriste d'Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), d'après les médias locaux.

Le "sanguinaire" émir d'AQMI, dénommé Sizid Seddik, alias Khaled Abou El Hamam, est accusé d'avoir participé à plusieurs attentats terroristes en Kabylie, dont celui perpétré contre un convoi des forces de sécurité en juin 2009 à Timezrite et qui s'est soldé par la mort de neuf policiers.

Le nord-est de l'Algérie, en particulier les wilayas de Boumerdès et Tizi-Ouzou, situées respectivement à 50 et 103 km d'Alger, est régulièrement le théâtre d'accrochages entre les forces de sécurité et des hommes armés retranchés dans les maquis, profitant d'une forêt dense et des hauteurs des montagnes.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara