Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


- publié le Jeudi 6 Février à 21:28

Alger : Sept boucheries fermées à cause du sulfite



Alger : Pas moins de sept boucheries à Alger, dans la daïra d’Hussein Dey, ont été mises sous scellés pour une durée de 15 jours. Cette décision a été prise suite aux résultats d’analyses effectuées par les agents du service d’hygiène le 31 janvier dernier, sur des échantillons de viande hachée.



En effet, un contrôle d’hygiène routinier dans un fast-food a permis de révéler "les dépassements des bouchers", selon le président de l’APC d’Hussein Dey, Serdati; rapporté par L'Expression.

Les analyses ont clairement montré la présence d’une substance chimique appelée le sulfite. Selon les experts, ce produit permet de conserver l’apparence de fraîcheur de la viande avariée, bien que ce soit un additif alimentaire dont l’utilisation est interdite par la loi algérienne.

«Nous étions obligés de prendre une décision conservatoire, celle de procéder à la fermeture des boucheries concernées pour une durée de 15 jours», a confié Serdati.

Il faut rappeler que le sulfite peut conduire à diverses maladies chroniques, mais aussi il peut être nocif pour les personnes asthmatiques qui peuvent développer, une fois exposées à ce produit, un bronchospasme sévère. Il provoque également des maux de tête, des irritations de la peau et des crises d’estomac.

Le média algérien assure que cette pratique n’est pas nouvelle. Il y a environ trois ans, que les services d’hygiène de Sidi M’hamed (toujours à Alger), avaient découvert l’utilisation d’une poudre autorisée uniquement dans les morgues, sur la viande avariée, afin que celle-ci garde sa couleur rouge dans les rayonnages frigorifiques.

               Partager Partager


Commentaires

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus