Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


Wafaa Taha Latik - LeMag - publié le Samedi 1 Mars à 20:03

Alex Ferguson révèle le secret de sa réussite: Les coups de ceinture de sa maîtresse



Angleterre : L'entraîneur légendaire du club anglais du Manchester United, Alex Ferguson, aura été synonyme de grande réussite pour le club manchunien.. une réussite qu'il doit, en partie, selon ses dires, à sa maîtresse préférée à l'école et surtout à sa ceinture.



Alex Ferguson
Alex Ferguson
"Six coups de cette ceinture vous faisaient souffrir le martyre. C'était ma punition en général quand je me battais dans la cour de récréation", écrit-il dans une chronique publiée sous le titre "Ma maîtresse préférée" publiée dans le supplément Éducation du quotidien The Times.

"Elizabeth Thomson a été un modèle pour moi", ajoute Alex Ferguson, 72 ans, considéré par une majorité comme le meilleur manager dans l'histoire du football britannique. Ferguson a confié qu'il gardait dans son bureau la ceinture qu'Elizabeth Thomson lui a léguée à sa mort.

"Mme Thomson était une personne d'une détermination totale et elle faisait progresser tous ceux qu'elle rencontrait", ajoute-t-il, rapporté par le site Boursier. "Elle faisait tout pour vous rendre meilleur que vous ne pouviez être. Oui, cette part de moi vient d'elle".

"Quand elle est morte, je n'ai pas pu aller à ses obsèques mais quelques mois plus tard j'ai reçu un paquet. Elle m'avait légué la ceinture", confie Fergusson qui est.

"Son neveu me l'a envoyée avec une lettre dans laquelle il écrivait : 'Vous connaissez cette ceinture mieux que quiconque'. Elle est depuis dans mon bureau. Elle terrifie mes petits-enfants", raconte toujours Ferguson qui fut bien connu pour être intraitable en matière de discipline.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara