Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj



MAP - publié le Lundi 13 Octobre à 10:48

Al Mawkif : Il est temps de régler le conflit du sahara par les voies politiques




Tunis - L'hebdomadaire tunisien "Al Mawkif" a estimé, dans sa dernière livraison, qu'il est temps de régler la question du Sahara par "les voies politiques" et donner une impulsion à l'édification de l'Union du Maghreb arabe.



Il est tout aussi important de prendre en considération la déclaration de l'ancien Envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara, le Néerlandais Peter Van Walsum, qui a affirmé que l'option d'indépendance du Sahara "n'est pas réaliste", fait remarquer la publication, organe du Parti démocratique progressiste (opposition).

Cette position "résume la conclusion à laquelle sont parvenus la majeure partie des observateurs de ce dossier qui sont désormais convaincus qu'un Etat sahraoui trop faible serait un Etat non viable", relève le journal dans un article portant la signature de son rédacteur en chef Rachid Khchana.

Du moment que l'application du référendum "n'est plus d'actualité", a-t-il considéré, "il est temps de régler ce conflit par les voies politiques pour que l'Union maghrébine puisse quitter la salle de réanimation".

D'autre part, le journal évoque la persistance de la fermeture des frontières maroco-algériennes qui "n'ont été ouvertes à la circulation que 14 ans tout au long d'un demi-siècle", regrettant que le Maghreb est la seule partie au monde où existe encore "une zone tampon" entre deux pays voisins qui connaissaient un mouvement des deux côtés de la frontière de plus d'un million de personnes.

Le Maghreb ne peut pas renaître "en l'absence d'une normalisation des relations maroco-algériennes", du fait que les deux pays "sont la locomotive de la construction maghrébine, de par le nombre de leurs populations et le volume de leurs économies, de la même manière que la France et l'Allemagne ont été les leviers de la construction européenne" après la réconciliation entre ces deux grands pays.

               Partager Partager