Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


AA / Tunis / Yosra Ouanès - publié le Samedi 9 Janvier à 12:04

Aide européenne de 100 millions d'euros à la Libye



L’aide sera effective dès la prise de fonctions du gouvernement d’union nationale dans le pays, a souligné à Tunis la Cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini.



La Haut Représentante de l'Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherin
La Haut Représentante de l'Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherin
La Haut Représentante de l'Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini,  a annoncé, vendredi, que l’UE a accordé une aide de 100 millions d’euros à la Libye, destinée à renforcer l’aide humanitaire et soutenir les institutions gouvernementales du pays.

«L’aide sera effective dès la prise de fonctions du gouvernement d’union nationale», a souligné, vendredi, à Tunis, la Cheffe de la diplomatie européenne lors d’une conférence de presse conjointe avec Faïez al-Sarraj, désigné chef du futur gouvernement d’union nationale.

«La situation sécuritaire en Libye constitue un défi majeur pour l’acheminement de l’aide», a-t-elle dit, ajoutant que «le peuple libyen mérite la paix, la sécurité et la stabilité. Je pense qu’il n’y a pas un Libyen, aujourd’hui, qui n’ait pas souffert de la guerre et du conflit, et nous espérons que l’accord politique […] apportera la paix et la stabilité nécessaires pour combattre le terrorisme en Libye», a-t-elle encore déclaré.

Et d’enchainer: «Je suis très satisfaite de ma réunion avec le chef du gouvernement [al-Sarraj], qui a permis d’aborder d’importantes questions, notamment les dossiers de la sécurité, la lutte antiterroriste et l’édification des institutions libyennes».

Faïez al-Sarraj a pour sa part indiqué qu’il a été convenu, avec la responsable européenne, d’activer l’aide en fonction des priorités du pays, appelant le peuple libyen à «s’unir pour lutter contre le terrorisme et construire l’Etat libyen».

La rencontre entre Mogherini et al-Sarraj intervient au lendemain d’une attaque suicide particulièrement meurtrière contre un centre d’entrainement de la police à Zliten, dans l’ouest de la Libye.
Le 17 décembre dernier, un accord a été signé à Skhirat (Maroc) par des délégations représentant le Congrès National Général de Tripoli, le Parlement de Tobrouk (Est du pays), les députés dissidents et les indépendants. Il prévoit la formation d’un gouvernement d’union nationale présidé par Faïez al-Sarraj dans un délai d’un mois après sa signature.

 Près de quatre ans après la chute du régime de Mouammar Kadhafi, la Libye est plongée dans le chaos. Deux autorités se disputent le pouvoir dans le pays: le gouvernement provisoire issu du Parlement de Tobrouk et siégeant à al-Beida (Est), et le gouvernement de Salut, issu du Congrès National Général et siégeant à Tripoli (Ouest).

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara