Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Vendredi 13 Mars à 09:46

Ahmed Toufiq : Les élites (Chorfas) et le Soufisme ont été le socle de la Oumma marocaine



Rabat - Une analyse minutieuse de l'Histoire fait ressortir que les élites (Chorfas) et le soufisme ont été le socle de la Oumma, de la société et de l'Etat marocains, a indiqué, jeudi soir à Rabat, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, M. Ahmed Toufiq.



Le ministre, qui donnait une conférence au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain autour de la thématique ''Les chorfas et le soufisme dans l'Histoire du Maroc'', a indiqué que cette question, qui se pose beaucoup plus au Maroc que dans n'importe quel autre pays, est l'une des clés pour comprendre réellement l'Histoire du Royaume, ajoutant que ''les élites et le Soufisme ont été le socle d'une nation, d'une société et d'un Etat''.

De même, a indiqué M. Toufiq lors de cette conférence tenue en marge de l'exposition ''le Maroc médiéval: Un empire de l'Afrique à l'Espagne'', que ces deux composantes (Chorfas et Soufisme) sont essentiels dans l'Histoire du Maroc.

Le ministre a abordé, dans ce contexte, les différentes définitions données au terme de Chorfas, ainsi que la signification du Soufisme et son enracinement au Maroc. Il s'est également intéressé aux rôles des Zaouïas dans la diffusion de l'Islam, notamment en Afrique, ainsi que les conditions d'arrivée des Chorfas marocains à des postes au niveau de l'Etat.

Selon M. Toufiq, le concept de "Chorfas'' ne signifie aucunement une distinction sur la base de l'appartenance ethnique ou de l'affiliation, ajoutant que l'Islam a coupé court avec toutes les discriminations.

Quant au Soufisme, il s'agit d'un concept basé sur un fondement religieux, ainsi que sur la vertu, la piété, la dévotion à Dieu seul et le détachement de tous les plaisirs, a expliqué le ministre, soulignant que le Soufisme se démarque en Islam par deux fondamentaux essentiels à savoir l'obligation d'assumer les préceptes de la religion et de respecter les dispositions de la Sharia. Mais, selon M. Toufiq, il existe une différence entre soufisme et mysticisme que l'on retrouve en marge de toutes les religions mais que l'Islam ne tolère en aucune manière.

Le ministre des Habous et des Affaires islamiques a d'autre part abordé le contexte général dans lequel les Marocains ont fait connaissance avec les Chorfas, contexte qui se rapporte à l'arrivée des Idrissides au Maroc et la diffusion de l'Islam.

L'arrivée au Maroc des Chorfas Idrissides a eu comme conséquence politique la création d'un Etat marocain indépendant du califat Abbasside et comme conséquence religieuse la diffusion du rite sunnite, a expliqué M. Toufiq.

De ce fait ''nous ne sommes pas devenus chiites'', a-t-il dit avant de conclure que cette réalité fait la différence de l'Histoire du Maroc et sa particularité par rapport à l'Histoire d'autres pays.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara