Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - Lemag - publié le Mardi 18 Février à 10:28

Ahmed Boukous plaide pour une politique linguiste équitable au Maroc



Casablanca - Ahmed Boukous, linguiste et sociologue marocain spécialisé en culture amazighe, a plaidé pour une politique linguiste nationale équitable qui consolide les acquis obtenus par la langue amazighe après sa constitutionnalisation.



Ahmed Boukous
Ahmed Boukous
Intervenant lors d'une table-ronde organisée au Salon International de l'Edition et du Livre de Casablanca (SIEL) sur 'la diversité linguistique au Maroc, Boukous a souligné que la nouvelle constitution a donné à l''Amzigh l'attribut de langue officielle du Royaume au même niveau que l'arabe, ce qui signifie que le gouvernement est appelé aujourd'hui à promulguer les lois organiques qui s'adaptent à ce nouvel statut et également mettre sur pied le conseil national des langues et de la culture marocaine.

Pour lui, il est aujourd'hui nécessaire de disposer d'un cadre juridique adapté à ce nouvel statut de l'Amzigh dans les établissements publics et divers autres secteurs, notamment l'enseignement, la santé, les médias, la justice ou encore l'aménagement du territoire.

Un statut qui sera conforté avec la prochaine entrée en vigueur de deux lois organiques relatives à l'officialisation de la langue amazighe et à la création du conseil national des langues et de la culture marocaine comme stipulé dans l'article 5 de la constitution, a-t-il noté, affirmant que l'officialisation de l'amazigh, fruit d'un partenariat entre les institutions et la société civile, est un grand événement politique et culturel.

Quant au projet de création du conseil national des langues et de la culture marocaine, il a indiqué que cette structure sera appelée à jouer un rôle stratégique en matière d'orientation et de promotion des langues et ce, dans le cadre d'une politique culturelle équilibrée et rationalisée.

Concernant, par ailleurs, le projet de régionalisation avancée, il a souligné son importance dans la promotion de la diversité culturelle et linguistique dans le Royaume et également dans la mise en place d'une gouvernance de proximité associant l'ensemble des régions dans la gestion de la chose culturelle et linguistique et ce, dans le respect de la souveraineté et de l'unité nationales.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara