Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Lundi 4 Juillet à 10:14

Afrique du sud: Buthelezi accable la politique de l’ANC





Mangosuthu Buthelezi, chef de l’Inchatha Freedom Party (IFP), a accablé, dimanche, la politique de l’African National Congress (ANC, au pouvoir en Afrique du sud), responsable, selon lui, de l’aggravation des problèmes du pays.
L’ANC est responsable de la propagation de la corruption dans les rouages de l’Etat, a dit Buthelezi lors d’une rencontre organisée par son parti dans la province de Mpumalanga, estimant que ce phénomène ronge tous les niveaux du gouvernement.
En raison de cette politique, la pauvreté, le chômage et le crime n’épargnent plus aucune province du pays, a-t-il déploré, exprimant son regret de voir le pays souffrir de ces problèmes 22 ans après l’avènement de la démocratie.
«Ceux qui sont en charge du pays ont échoué dans leur mission», poursuit le chef de l’IFP, dont les propos sont l’écho d’un large désarroi dans le pays face aux retards enregistrés dans la réalisation des objectifs de développement dans ce pays d’Afrique australe.
«Au fil des ans, ils (les dirigeants de l’ANC) ont laissé la corruption se propager dans tous les niveaux du gouvernement: des départements nationaux, en passant par les conseils provinciaux aux plus petites instances locales», a encore dit Buthelezi.
«La corruption est devenue tellement enracinée au sein de l’ANC que les scandales liés à ce phénomène sont devenus un lot quotidien», a-t-il dit, rappelant au passage le recours par le président et chef de l’ANC, Jacob Zuma, aux fonds publics pour la rénovation de sa résidence privée dans son village natal de Nkandla, au Kwazulu Natal.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara