Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



MAP - publié le Samedi 8 Octobre à 12:00

Accra : L'initiative d’autonomie, seule solution possible au conflit artificiel autour du Sahara marocain




Accra (Ghana) - L’initiative d’autonomie élargie proposée par le Maroc constitue la seule solution possible pour le règlement définitif du conflit artificiel autour du Sahara marocain, a souligné vendredi à Accra (Ghana), Abdesslam Debbagh, de l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP).



Accra
Accra
Ce conflit monté de toutes pièces par les ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume ne peut être résolu que dans le cadre d’une négociation '’sérieuse’’ et ‘’honnête’’ entre toutes les parties concernées, a confié à la MAP, M. Débbagh, en marge de sa participation dans la capitale ghanéenne à une réunion du Comité Afrique de l’Internationale Socialiste (IS). Tout en se référant au rapport de la mission IS dans la région, adopté à New York en juillet 2015, M. Debbagh, a mis en avant la pertinence de rechercher une solution politique ‘’pacifique’’ et ‘’acceptée’’ par toutes les parties concernées, dans le cadre des Nations Unies, afin d’éviter l’embrasement de la région, qualifiant la proposition marocaine d’autonomie, sous souveraineté du Royaume, de crédible, juste, réelle et intelligente.

Dans son exposé lors de la réunion d'Accra, M. Debbagh a donné un aperçu historique sur le rôle de taille joué par le Maroc dans la création de l’Organisation de l’Union Africaine (OUA), une étape fondamentale dans l’histoire du Continent. 

Il a également abordé les souffrances et violations flagrantes des droits de l’Homme qu’endurent les marocains séquestrés dans les camps de Tindouf, ainsi que les défis à relever en matière de paix et de sécurité dans la région. 

Plusieurs délégués à la réunion de l'IS ont conclu, a-t-il dit, sur la menace que représentent les camps de Tindouf érigés en ‘’base-arrière’’ pour le recrutement de terroristes et de trafiquants de tout bord, ce qui risque de mettre en péril la paix et la sécurité dans toute la région sahélo- saharienne. 

Ces délégués à l’instar de celui du Mali, ont salué, à cette occasion, le leadership de SM le Roi Mohammed VI à l’échelon africain et international et les actions du Souverain pour la promotion des valeurs de paix, notant que l’engagement du Royaume sur la voie du renforcement de la coopération sud- sud avec des pays africains, ne peut que servir de modèle à suivre. 

Placée sous le thème: "faire avancer notre vision social- démocrate en Afrique", la réunion du Comité Afrique de l'IS s'étale sur deux journées, à l’invitation du parti au pouvoir au Ghana, le Congrès National Démocratique (NDC).

Les débats s’articuleront autour de plusieurs thèmes relatifs notamment à la promotion de l’emploi et de la croissance économique, de l'éducation et de la santé, la consolidation de la paix et de sécurité en Afrique, et aux rapports des partis membres et invités sur le contexte national des pays de la région.

Les travaux de ce conclave seront sanctionnés par l’adoption de la Déclaration d’Accra. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».