Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI


Adam Sfali - Lemag - publié le Lundi 14 Avril à 10:52

AQMI: 'La France a menti sur la mort du "barbu rouge"'




Nouakchott - Le groupe sahelo-algérien AQMI a démenti la mort d'un de ses chefs 'terroristes' annoncée par la France en mars dernier.



Omar Ould Hamaha alias barbu rouge
Omar Ould Hamaha alias barbu rouge
"Omar Ould Hamaha alias le barbu rouge est vivant. Il n'a pas été tué par les Français contrairement aux déclarations du ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian", a déclaré le porte-parole d'AQMI, Abou Assem Al-Mouhajir, à l'Agence Nouakchott d'information (Ani).

Selon Abou Assem Al-Mouhajir, l'annonce de la mort du 'barbu rouge' faites par les français est un mensonge, il a mis la France en défi de prouver ses déclarations sur la mort de ce chef Aqmiste.

Il y a eu un "accrochage entre les Français et nous le 11 avril et n'a fait aucune victime", mais "nous sommes certains que les Français donneront un bilan fastidieux", a ajouté le porte-parole d'AQMI.

Jean Yves Le Drian avait indiqué le 20 mars dernier, que ses forces avaient tué au Mali une quarantaine de 'jihadistes', dont Omar Ould Hamaha.

"On a pu neutraliser plusieurs chefs, dont en particulier Ould Hamaha, un chef historique d'Aqmi qui était le beau-père de Mokhtar Belmokhtar ", avait ajouté le ministre en précisant que "neutraliser veut dire éliminer" rapporte l'AFP.

Omar Ould Hamaha, né le 5 juillet 1963 à Kidal est un 'jihadiste' malien ayant occupé des fonctions de commandement au sein du MUJAO qui a notamment occupé le nord du Mali lors de la guerre du Mali. Il fut également présenté comme le chef opérationnel d'Ansar Dine.



               Partager Partager