Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



MAP - publié le Mardi 27 Septembre à 09:13

AG71: Le Royaume de Bahreïn souligne la nécessité d'un règlement politique à la question "du Sahara marocain sur la base de l'initiative d’autonomie"






New York (Nations Unies) - Le ministre des Affaires étrangères du Royaume de Bahreïn, Cheikh Khalid Bin Ahmed Bin Mohamed Al Khalifa a souligné, lundi devant la 71è session de l’Assemblée Générale de l’Onu, la nécessité d'un règlement politique à la question "du Sahara marocain sur la base de l’initiative d’autonomie" présentée par le Maroc.

"En ce qui concerne la question du Sahara marocain, le Royaume de Bahreïn souligne la nécessité de trouver un règlement politique sur la base de l'initiative d’autonomie et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, garantissant l’intégrité territoriale du Maroc, et consolidant la sécurité et la stabilité dans la région", a insisté le responsable du Bahreïn lors du débat général.

Le ministre a, d'autre part, tenu à "saluer le retour du Maroc à l'Union africaine et la reprise de son rôle vital en Afrique".

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».