Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G



Larbi Amine - Lemag - publié le Mercredi 29 Janvier à 14:08

A cause de Bouteflika, Ross gèlerait le dossier du Sahara jusqu’en été prochain




Lemag : l’émissaire onusien, chargé de l’affaire du Sahara, Christopher Ross, aurait conclu au blocage du dossier du Sahara, à cause des incapacités de l’Algérie, paralysée par son président malade et du Polisario, menacé par les révoltes incessantes des sahraouis des camps.



Christopher Ross
Christopher Ross
Christopher Ross, reçu à Rabat, après une tournée qui l’a conduit à Alger, Nouakchott et Tindouf, se serait convaincu, que le dossier du Sahara n’est point apte actuellement à être activé.

Selon une source diplomatique, Ross a laissé comprendre ses interlocuteurs marocains, que l’affaire du Sahara était au poids-mort et que les ennemis du Maroc sur ce sujet, à savoir le pouvoir algérien et le front séparatiste du Polisario, sont incapables de fournir le moindre effort pour l’avancée du dossier.

La même source, citée par le site arabophone goud.ma, aurait indiqué que l’affaire du Sahara ne pourrait être réactivée qu’après l’été prochain, en attendant de voir quelle sera la situation en Algérie, dont la probable candidature à la présidentielle, du président Abdelaziz Bouteflika, incapable de bouger ou même de parler, pourrait embraser en entier le pays, alors que les premières prémices d’une implosion du pouvoir ont commencé à la ville de Ghardaïa où un conflit ethnique et confessionnel efface de ce territoire, toute autorité du pouvoir algérien.

De même pour le front polisario, submergé par les révoltes de tribus sahraouies des camps et qui pourrait ne plus tenir en place trop longtemps, vu l’ampleur des insurrections.

               Partager Partager


Commentaires