Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



MY AHMED IDRISSI - publié le Samedi 12 Avril à 13:34

A SI NAIM KAMAL DE QUID.MA, A PROPOS DU PPS, DU CONGRES ET DE NABIL BENABDALLAH




Est-ce une critique alors de l’opportunisme en politique ? Ou tout simplement, le constat de l’évolution saine du PPS ?



Pour ma part, j’encourage le Parti PPS à s’adapter pour ne pas mourir.

A SI NAIM KAMAL, A PROPOS DU PPS, DU CONGRES ET DE NABIL BENABDALLAH J’AI LU UN ARTICLE SUR LNT, AINSI QUE CELUI DE ALM, CONCERNANT LE CONGRES DU PPS, TOUT COMME LE BILLET DE NAIM KAMAL SUR SON QUID.MA ( EN VOIR LE CONTENU PLUS BAS, SVP ).

JE LUI AI REPONDU CECI.

Bonjour et merci de nous édifier et de continuer à nous cultiver avec tant d'art et de sémillants propos !

Si Naïm Kamal, êtes-vous admiratif ou simplement critique ? Sont-ce des louanges sur le mode élégant, ou une admiration cachée par le dépit ? Aucune des éventualités, certes !

Est-ce une critique alors de l’opportunisme en politique ? Ou tout simplement, le constat de l’évolution saine du PPS ?
L’eau dans le vin, pour le boire sans risques pour la santé ? C’est du vin quand même je dirais, qui aura sa part relative sur l’effet recherché !

Le plaisir de boire, non pas la saoulerie ! L’ivresse à minima, mesurée et classe, qui permet de ne pas quitter impromptus, la table et les amis. Sans l’ébriété nuisible ni la maladie regrettable !

En vérité, il me semble que c’est la preuve de l’autocritique du PPS, active, opérationnelle. Une phase de révision-adaptation, si chère aux rouges…Ou simplement le fait d’être un parti proprement marocain. L’effet du terroir ! Ce serait, il me semble l’adaptation intelligente de la Pensée aux possibilités rares et difficiles de l’Action.

L’accès du PPS au Gouvernement, du temps de la Koutla, était de percer le Makhzen, logés dans un cheval de Troie ! Allah yarham Si Ali Yata que j’avais encouragé à jouer , à tenter ce pari… Plutôt que de rester, pour le PPS, un soldat de plomb, hier sous l’ère de plomb, affiché comme un timbre du passé sur un coin de manuscrit moisi ! Un '' particule'' ! Un cadre archaïque, une coquille vide, comme un gadget russe, voire une statue de cire, une pièce percée dans un musée.

Pour ma part, j’encourage le Parti PPS à s’adapter pour ne pas mourir. Par exemple, sans trahir, le ‘’ camarade PJD’’ , demain à la fin de cet exercice, s’activer et activer les partenaires naturels, dans le cadre du remembrement de la Koutla. Avec le PPS comme ferment, ciment et catalyseur. Ça pourrait arriver, pourvu que les excès de verbe des tribuns et des icônes se tassent !

Un gain pour les Marocains pour les intéresser à la politique, de façon concitoyenne pour le pays ! Face à toute les dissensions, face à cette plaisanterie de près de 35 partis qui nous représentent. (Qu’ont-ils au fait comme différends et comme différences dans leurs programmes, pour nous offrir tout cet éventail de micro partis. A nous donner le tournis pour nous y perdre ! Si, une seule raison en fait : c’est le mal être des seconds couteaux à rester dans les rangs ! Le désir, le-leur, d’être des leaders. Le syndrome du primo mihi ‘’ Moi aussi, je suis un chef ’’!

Ce n’est pas un rêve, mais une réelle nécessité pour le parti de Nabil Benabdallah. Evoluer pour le PPS et les Partis, les pousser à se remembrer à se fédérer. Plutôt que de ternir, de mourir, déchirés et de vieillesse, à l’instar du parangon, la feue URSS ! Tenir en s’adaptant, plutôt que de faire plaisir à Kamal. Rester pur et dur, fâcheux, isolé, refuznik, bien rouge alors que la mère Russie craquelle et son image de leader chancelle est un non-sens ? Non, c’est impossible pour le PPS. Décommunisé, depuis ! D’autant plus que depuis la Chute du Mur de Berlin, la Russie serait devenue aussi impérialiste et plus capitaliste que les States ! Des retards à combler, au plus vite. Alors à quoi bon au PPS, d’être la Crimée, de nos partis ?

VOIR : http://www.quid.ma/billet/sans... ” où Si Naïm Kamal écrit :

" A titre personnel, Nabil Benaballah, ministre de l’habitat et secrétaire général du PPS, se considère toujours comme communiste. C’est lui qui l’assure, faucille de bois marteau de fer. Mais c’est un communiste estampillé d’ici. Un rouge teinté de vert. Ça ressemble à quelque chose comme les couleurs nationales. ”….

PS : Entre l’entêtement et la dynamique de persévérance, si le fixisme est un constat de sclérose, l’évolution est un signe d’intelligence. L’adaptation est LE moyen de perduration, de force et de pérennité.



               Partager Partager