Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Suivez-nous

   

           

85% du vin produit au Maroc consommé localement


Lemag avec Agences - publié le Samedi 6 Juillet 2013 à 18:06


Lemag : La production de vins de qualité augmente au Maroc, toutefois, la consommation augmente également, malgré les interdits religieux.


85% du vin produit au Maroc consommé localement
"Le Maroc produit aujourd'hui de bons vins, essentiellement pour le marché intérieur, mais une partie de cette production est destinée à l'export, en France notamment", explique à l'AFP Stéphane Mariot, originaire du Jura français et œnologue à Benslimane où il est responsable du domaine Oulad Thaleb, de 2.000 hectares, à 30 km au nord-est de Casablanca. "Ici, il y a un microclimat qui favorise la production de +vins chauds+, même si on n'est pas loin de l'océan", ajoute-t-il.

A ce jour, près de 400 000 hectolitres de vin, dont plus de 50% de qualité supérieure, sont produits chaque année au Maroc, et l'écrasante majorité (environ 85%) est consommée localement.

Le Maroc est ainsi comparé, dans la région, à l'Algérie (environ 500 000 hectolitres/an) et au Liban qui commercialise quant à lui six millions de bouteilles chaque année.

Le Maroc compte désormais 14 Appellations d'origine garantie (AOG), cultivées essentiellement dans l'arrière-pays de Casablanca et vers Meknès (centre): Boulaouane, Benslimane, Berkane, Guerrouane... Et une Appellation d'origine contrôlée (AOC),les "Côteaux de l'Atlas".

Introduit il y a près de 2500 ans, la vigne marocaine a connu un pic de production au temps des protectorats français et espagnol, le royaume servant de refuge pour des viticulteurs touchés par la maladie du phylloxera. La production était destinée presque entièrement à l'étranger car peu nombreux étaient les Marocains qui consommaient du vin.

Selon des chiffres non officiels, l'activité viti-vinicole dans le royaume a en outre généré en 2011 des recettes fiscales de plus de 128 millions d'euros, et emploie entre 17 000 et 20 000 personnes.

Les progrès de la viticulture et de la consommation du vin se font bien que la vente d'alcool soit interdite aux musulmans par la loi marocaine.






Découvrez nos autres articles !
< >

Actus | Société | Economie et Entreprise | Sport | Focus | Cultures | Livres | Hi-Tech | Analyses I Chroniques | Interviews | Lemag | Vu sur le Net




Abonnez-vous à la Newsletter




Ne manquez pas nos prochains articles. Rejoignez-nous sur
Newsletter
Mobile