Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Quand l’ambassadeur algérien à Bruxelles s’autoproclame porte-parole... | via @lemagMaroc https://t.co/F0hTNSg04E https://t.co/kNECBG2gzr


MAP - publié le Lundi 8 Septembre à 10:48

2è édition du Moroccan Solar Race Challenge: premier prix remporté par l'équipe turque de l'Université de Dokuz Eylul



Marrakech - Le premier prix de la 2ème édition du Moroccan Solar Race Challenge, disputé ce week end, a été remporté par l'équipe turque de l'Université de Dokuz Eylul qui a parcouru le trajet reliant Marrakech à Benguérir (72 km) en une heure et quart.



Ce véhicule qui peut atteindre des vitesses de pointe de plus de 100 km/h, a été développé grâce à la contribution effective de plus de 150 chercheurs et étudiants. Il a été classé l'année dernière troisième au championnat mondial des voitures de course solaires en Australie. 
 
Le deuxième prix a été décerné à l'équipe française Eco Solar Breizh de MinesParisTech tandis que le troisième prix a été remporté par l'équipe française BELENOS de l'Institut polytechnique Clermont Ferrand, vainqueur de l'édition précédente.
 
La première équipe marocaine au classement est la voiture SOCCAR de l'Université Cadi Ayyad de Marrakech qui est rentrée cinquième et s'est vu décerner un prix spécial accordé par la Fédération Internationale de courses de voitures solaires IFS sous forme d'un financement pour accompagner une équipe qualifiée à la course d'Abu Dhabi. Cette équipe marocaine a surpassé les autres équipes marocaines sachant qu'elle participe pour la première fois et qu'elle a développé et fabriqué le véhicule en moins de 5 mois. 
 
En sixième position, on trouve la voiture ORCAR de l'Université Abdel Malek Essaadi, un véhicule doté d'un magnifique design. La voiture Green Solar Car 2 de l'Université Hassan Premier de Settat est arrivée en septième position. Ces dernières ont eu l'honneur d'être récompensées par le champion marocain de courses automobiles Mehdi Bennani.
 
Les derniers véhicules au classement sont EMI Solar Car de l'Ecole Mohammedia d'ingénieurs de l'Université Mohammed V ainsi que l'Ecole Normale Supérieure des Mines de Rabat, pénalisées par l'utilisation de lourds modules solaires rigides.
 
Pour Badr Ikken, Directeur Général de l'Institut de recherches en énergies solaires et en énergies nouvelles (IRESEN), cet évènement prendra encore plus d'importance avec le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI et la reconnaissance de la course par la Fédération Internationale de courses de voitures solaires.
 
"Avec l'engagement et la motivation des étudiants marocains, je suis serein qu'une équipe marocaine montera sur le podium lors de la prochaine édition", a-t-il ajouté.
 
La cérémonie de remise des prix a été présidée par le Ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, Abdelkader Amara, et le Gouverneur de la Province de Rhamna, Farid Chourak, ainsi que plusieurs personnalités marocaines et étrangères.
 
Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, la 2ème édition du Moroccan Solar Race Challenge a connu la participation de cinq voitures solaires marocaines et cinq voitures étrangères. Moroccan Solar Race Challenge est la première course de voitures solaires en Afrique visant le développement des compétences chez les étudiants qui gèrent un projet de la phase de la conception à la réalisation des voitures solaires. Ces dernières parcourent un trajet de 72 km reliant la ville de Marrakech à Benguérir dans un esprit de challenge technologique et sportif impliquant différentes nationalités. Ce carrefour innovatif combine à la fois éducation, sport et divertissement à travers les courses de voitures solaires, les ateliers pédagogiques, les parcs de jeux et différentes activités organisées en marge de l'évènement.
 
Voici le classement final des voitures solaires lors de cette 2ème édition:
 
- 1er: Solaris 7 de l'Université Dokuz Eylul, Turquie
 
- 2ème: Eco Solar Breizh de MinesParisTech, France
 
- 3ème: Belenos de Polytech Clermond Ferrand, France
 
- 4ème: Sun Racer de l'Institut National de l'Energie Solaire, France
 
- 5ème: Soccar de l'Université Cadi Ayyad, Maroc
 
- 6ème: Orcar de l'Université Abdel Malek Essaadi, Maroc
 
- 7ème: Green Solar Car 2 de l'Université Hassan 1 er, Maroc
 
- 8ème: Solaris 2 de l'Université Dokuz Eylul, Turquie
 
- 9ème: Emi Solar Car 2 de l'Ecole Mohammedia d'ingénieurs, Maroc
 
- 10ème: ENIM Car de l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Rabat, Maroc.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara