Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Jeudi 21 Avril à 09:34

2M lance vendredi la nouvelle émission sociale "Mâa Nass"



La chaîne de télévision marocaine "2M" lancera, vendredi, sa nouvelle émission sociale "Mâa Nass" (Avec les gens), qui sera présentée par Aziza Laâyouni.



Il s'agit d'une émission de société de 52 minutes qui ambitionne de lever le voile sur certains phénomènes sociaux, à travers le récit de personnes lambda ayant vécu des expériences humaines hors du commun, indique un communiqué de la chaîne parvenu mercredi à la MAP.

Selon ses initiateurs, l'objectif premier de cette émission est de jeter la lumière sur des sujets tabous, en s'appuyant sur des faits réels ayant défrayé la chronique.

Chaque mois, poursuit le communiqué, l'équipe de "Mâa Nass" accueille sur son plateau un témoin pour raconter son histoire, son récit étant ensuite immortalisé dans une courte fiction, avant d'être analysé et discuté par un panel de spécialistes.

Le premier épisode sera diffusé le 22 avril courant sur 2M (à partir de 23h30) et reviendra sur l'affaire de Bir Jdid, dans la région de Doukkala, où un homme a violé puis assassiné sa nièce âgée d'à peine 28 mois. La mère de la victime racontera son histoire à visage découvert, avant que le public ne découvre les détails de cette sordide affaire dans une fiction spécialement tournée à cet effet.

Le sexologue Amal Chabach, l'activiste et présidente de "Touche pas à mon enfant" Najat Anwar ainsi qu'un juriste décrypteront ensuite les dessous de ce fait-divers mêlant inceste à pédophilie, ajoute la même source.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus