Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



M.S. - publié le Dimanche 23 Décembre à 09:50

24 F-16/50/52 bientôt au Maroc




L'administration du président Bush qui a accordé en 2004 au Maroc le titre d’ « allié stratégique hors Otan » a annoncé mercredi 19 décembre dernier son intention de lui vendre 24 avions de chasse usagés de type F-16, modèles 50/52 ; soit la version la plus évoluée de chez Lockheed Martin Corp pour un prix attractif de 2,4 milliards de dollars. Le congrès est saisi. Il peut empêcher la transaction. Mais c’est peu probable.



Un pays du Golfe pourrait aider au règlement de l'addition.

Le congrès dispose d'un délai de 30 jours pour bloquer le contrat mais c'est peu probable. Car d'une part le Maroc est un allié sûr des Etats-Unis dans sa lutte contre le terrorisme international. Un allié à qui le président Bush Junior à accorder en 2004 le titre d' « allié stratégique hors Otan ». De l'autre, le Maroc n'est pas l'unique pays arabe à qui vont être vendus des F-16 sophistiqué : Les Emirats Arabes Unis possèdent la version 60 du F-16 qui plus avancée que les 50/52. Seul impondérable qui peut pousser les congrès américain, où le Maroc compte une centaine d'amis, à empêcher cette transaction c'est l'attitude de Paris qui est aussi un grand allié des Etats-Unis. En fait, si le marché est conclu, ce serait un coup dur porté au français Dassault Aviation qui espérait vendre à l'armée de l'air chérifienne une dizaine de Rafale et autant de Mirage pour un peu près de 3 milliards de dollars. Mais une mauvaise coordination entre Dassault et la délégation générale pour l'armement qui relève du ministère de la défense a permis à Lockheed Martin de saisir l'affaire au vol. Mais rien n'est encore perdu pour Dassault : la Libye pourrait lui acheter une dizaine de Rafale. Mieux : le fait que l'Algérie possède surtout des avions de guerre russes permettra une grande diversité de l'armement dans le Maghreb. Ce qui est de nature d'assurer l'équilibre stratégique dans la région nord-africaine. Mieux encore : la vente de ces F-16 usagés au Maroc sera un signera fort à l'adresse d'un Vladimir Poutine qui commence à inquiéter les Occidentaux et aussi pour un Bouteflika qui va être reçu au Kremlin au début de janvier 2008 pour résoudre un gros problème : beaucoup des armes vendues à Alger en mars 2007 pour plus de 7 milliards de dollars étaient défectueuses !

Selon une source anonyme, c'est un petit pays du Golfe, vraisemblablement le Bahreïn, qui contribuera au règlement de l'addition.

Rappelons que 4496 F-16 ont été commandés à ce jour. Mais comme la firme à un retard de livraison de 116 unités, elle est obligée d'en prolonger la production jusqu'en 2011.


               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles