Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Jeudi 31 Décembre à 15:13

2015, l'année du rayonnement du Maroc en Grande-Bretagne



Londres - L'année 2015, qui touche à sa fin, aura été une année exceptionnelle, riche en événements phare et en contacts de hauts niveaux entre les responsables et les députés marocains et britanniques pour renforcer davantage le partenariat entre les deux pays.



Au top des événements marquant de l'année qui s'achève figure la réélection à Londres du Maroc pour la troisième fois au Conseil de l'Organisation maritime internationale (OMI). Il s'agit d'une grande victoire diplomatique réalisée par le Royaume dans la capitale britannique eu égard à la rude concurrence à laquelle a fait face la candidature marocaine. 

Cette réélection traduit la confiance dont jouit le Maroc auprès de la communauté maritime internationale grâce aux réalisations importantes accomplies par le Royaume en matière de ports, de sécurité maritime et de protection contre la pollution marine.

C'est aussi une reconnaissance des efforts déployés par le Maroc au sein du Conseil de l'OMI, une institution onusienne dédiée à la sécurité maritime et à la prévention de la pollution des mers.

Un autre événement qui retient l'attention des spécialités a été la consécration à Londres du musée de la photographie et des arts visuels de Marrakech qui a remporté le prestigieux "Leading culture destinations" Award, l'équivalent de l'Oscar des musées, dans la catégorie "Meilleure nouvelle destination culturelle en Afrique".

L'attribution de ce prix "très convoité" au "Marrakech Museum for Photography and Visual Art" (MMP+) constitue une fierté pour le Maroc résolument engagé dans une nouvelle dynamique visant à encourager les activités culturelles et artistiques pour le rayonnement régional et international du patrimoine civilisationnel du Royaume.

Cette distinction internationale est un nouveau jalon qui vient renforcer les acquis de la ville de Marrakech et un vrai exploit pour le Maroc, qualifié à Londres, de pays de tolérance, d'ouverture et coexistence. 

Sur le plan touristique, la ville de Marrakech s'est aussi distinguée lors d'une cérémonie de remise des Awards 2015 des meilleurs établissements hôteliers du monde. L'hôtel Royal Mansour de Marrakech s'est illustré à Londres en remportant trois distinctions de référence: le prix "World Best Boutique Hotel", le prix "Africa's Best Boutique Hotel" et le prix "Africa's Best Culinary Boutique Hotel".

Ces récompenses bien méritées ont suscité l'admiration des professionnels du tourisme et de l'hôtelier de par le monde. 

Le Maroc s'est également illustré au Salon international du tourisme de Londres durant lequel les efforts engagés par le Royaume pour encourager l'éco-tourisme ont été hautement récompensés et reconnus. 

Il convient de rappeler que l'écolodge Atlas Kasbah d'Agadir, qui participé à une compétition internationale organisée par le World Tourism Organisation pour valoriser les projets hôteliers respectueux de l'environnement et des valeurs locales, a décroché le trophée international du tourisme responsable "World Responsible Tourism Award-2015" dans la catégorie "meilleur hôtel pour la valorisation locale".

A signaler également dans ce même contexte que le nombre des touristes britanniques, qui se rendent au Maroc, ne cesse d'augmenter et ce grâce aux liaisons aériennes et aux tours opérateurs qui choisissent de plus en plus la destination Maroc pour sa proximité de l'Europe, sa stabilité politique, sa richesse culturelle, la diversité de ses produits.

L'an dernier, plus de 626 000 Anglais ont visité le Royaume, mais l'Office national marocain du tourisme (ONMT) intensifie les efforts pour atteindre un million de touristes dans les deux ou trois prochaines années.

Sur le plan politique, le dialogue entre les deux pays est dense, franc et permanent, marqué par un échange régulier de haut niveau entre les gouvernements et les parlementaires des deux pays amis, alliés et partenaires de longue date.

Le Maroc et la Grande-Bretagne, qui se partagent les mêmes valeurs de paix et de démocratie, ne cessent d'œuvrer pour le renforcement de leur coopération dans tous les domaines et à tous les niveaux. 

Les relations maroco-britanniques se sont approfondies et diversifiées ces dernières années à la faveur d'un partenariat stratégique au service de la prospérité des peuples des deux pays. 

Grâce à sa stabilité politique, à son ouverture économique et diversité culturelle, le Maroc est devenu un partenaire incontournable et privilégié du Royaume-Uni dans la région de l'Afrique du Nord, secouée par le Printemps arabe et la menace terroriste.

Le gouvernement britannique qualifie le Maroc de "pays modèle en matière de réformes dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord".

Animés d'une forte volonté commune de construire un partenariat stratégique "gagnant-gagnant", les deux pays ont continué, au cours de l'année 2015, à explorer toutes les pistes pour élargir la coopération économique et encouragent le dialogue entre les entrepreneurs marocains et britanniques. 

Sur le plan économique, les échanges commerciaux maroco-britanniques connaissent une évolution soutenue, attisant l'appétit des investisseurs. La Grande-Bretagne et du Maroc disposent d'énormes opportunités d'affaires dans les secteurs de l'agriculture, le textile & habillement, l'industrie, l'agroalimentaire, la pêche, les nouvelles technologies, les énergies renouvelables, les services, l'exploration pétrolière 

Actuellement plus de 200 entreprises marocaines exportent leurs produits vers la Grande-Bretagne et près d'une centaine de compagnies britanniques sont déjà présentes au Maroc (GlaxoSmithKline, Shell, British Airways, Unilever, etc.). 

D'après les experts, plusieurs autres entreprises britanniques viendront s'implanter au Royaume qui s'érige désormais comme plateforme et porte d'entrée "incontournable" des investissements étrangers en Afrique.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus